6 TYPES de soirées entre POTES inratables

Quand je prévois une soirée avec mes p'tits potes, il y a tout un tas de configurations qui sont possibles. Mais je sais par expérience qu'il y a des choses à éviter absolument… Comme le resto avec Soso, par exemple, qui crispe tout le monde parce qu'elle met des heures et des heuuuures à choisir un plat qui va avec son régime paléo-végan-carrot cruelty free.

Alors je choisis toujours de les convier à une soirée qui va forcément être réussie...

1. L'apéro à la cool

C'est celui qui s'organise au dernier moment, pour lequel chacun ramène beaucoup trop à boire et beaucoup trop à bouffer (ce qui fait que je me retrouve toujours avec des restes de chips pendant 4 jours) et qui s'éternise en général beaucoup trop.

Tout le monde finit avachi sur mon canapé à glousser bêtement en avalant de la bière au goulot, en chaussettes, sous des kilos de plaids en hiver, en recherchant la foi d'appeler un Uber pour rentrer au bercail pour pouvoir aller bosser le lendemain. (Oui, ce genre d'apéro se passe bien entendu en pleine semaine...)

2. La soirée Netflix

Pour que cette soirée soit une réussite, il faut quand même sélectionner un groupe de potes ayant sensiblement les mêmes goûts en terme de séries… Sinon bonjour la loose.

Mais une fois les élus rassemblés, il ne reste plus qu'à se bauger dans le noir pour des heures et des heures de visionnage et de commentaires ultra pointus du type « Mais nAaAaAAAAaan ?! » ou encore « Whaaaaaaat » devant une foultitude d'épisodes.

3. La raclette hivernale

En même temps, dès qu'il s'agit de fromage fondu, est-ce vraiment possible de rater la soirée ? Jojo amène toujours une charcuterie à tomber par terre, Soso sait exactement quel vin s'accorde à la perfection avec cette débauche de nourriture et Gustave ne se trompe jamais entre le fromage sans croûte et sans goût et la délicieuse raclette trois poivres.

Bref, tous les éléments sont forcément réunis pour qu'on finisse tous le jean ouvert sous la table et les joues bien rouges à cause de la chaleur de l'appareil et des 10 litres de vin pour faire passer tout ça.

4. Les gossip canapé

Non, non, ce n'est pas une soirée uniquement réservée aux nanas façon Sex and the City ! Mon pote Juju est un grand passionné de ragots et personne ne sait mieux que lui lancer une rumeur ou s'extasier devant un peu de bitch talk. Ce genre de soirée se termine souvent en descente de bouteilles de vin rouge en ricanant devant le profil Facebook de nos ex qui étaient – décidément – de grands couillons.

Bon, parfois, ça dégénère un poil en crise de larmes post-rupture récente mais jamais rien de dramatique.

5. Les sushis du dimanche

Tradition adoptée il y a quelques années et qui fait l'unanimité auprès de touuuut le monde ! Pour éviter de sombrer dans la déprime qui annonce le lundi-tête-dans-le-foin, on se retrouve tous pour s'empiffrer de sushis, makis et autres brochettes dégoulinantes de sauce soja.

C'est une orgie des temps modernes, mais beaucoup plus saine et intagrammable puisque dévorée dans de belles assiettes de chez Monop'.

6. Les anciens combattants

En général, cette soirée-là commence comme un banal moment entre potes de toujours. Et au fur et à mesure de la conversation, tout le monde s'enfonce douillettement dans ses souvenirs de jeunesse et commence toutes ses phrases par « eeeeh, tu te souviens quand... »

Note aux novices : pour que cette soirée soit une réussite totale, il vaut mieux ne PAS y convier des pièces rapportées qui risquent de mourir d'ennui. Sorry Gus' !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest