Comment faire l'amour quand on PIQUE comme un CACTUS ?

C'est une question que toute nana s'est déjà posée au moins une fois dans sa vie. Si, si, même vous, soyez honnête.

Attention, on ne parle pas ici de cacher ses poils. Ils sont là, c'est normal, c'est naturel, même si parfois ils nous donnent envie de maudire la nature… Il s'agit plutôt de trouver des angles et des postures parfaites pour éviter que Gustave ne se pique le nez sur nos aisselles piquantes ou nos pattes velues !

1. Les graaaandes chaussettes

Elles sont parfaites pour cacher des mollets qui piquent autant que du fer barbelé ! Hop, je les enfile et je les fais remonter juuuuusqu'au milieu de mes cuisses, histoire de bien sécuriser la zone et d'être sûre que Gustave n'entrera pas en contact avec mes petites jambes de hérisson.

Ensuite, je l'attire sous la couette comme un aimant et je l'entoure de mes gambettes douces comme de la soie. Si jamais il trouve ça bizarre, je n'aurai qu'à lui expliquer que c'est un hommage à BritBrit dans le clip de « Baby One More Time » (oui, Gustave, je connais tous tes petits fantasmes cachés, ne fais pas l'innocent) !

2. Le nem ultra serré

Avec Gugus, on s'est tournés autour toute la soirée et je sens que le moment de passer à la casserole va bientôt arriver, pour mon plus grand plaisir. Seul moucheron dans la confiture : je me traîne des jambes et des aisselles de Chewbacca, par flemme intersidérale de m'épiler.

Pas de problème, avant qu'il ne me rejoigne au lit pour une séance de jambes (poilues) en l'air qui s'annonce inoubliable, je m'enroule dans la couette façon nem pour camoufler les zones hérissées de mon anatomie. Quand je vois sa petite tête décontenancée, je le mets au défi de venir me faire un bébé SOUS cette couette bien serrée, pour être au chaud, douce et choyée.

3. La crème très, très hydratante

Avoir des poils qui repousse, c'est prendre le risque d'envoyer Zozo aux urgences sur un malentendu, ou un cunnilingus un peu trop sauvage. Mais comme j'y tiens, moi, à mon Zozo, j'ai envie de rendre mes poils drus qui attendent leur prochaine épilation un peu plus disciplinés.

Pour ça, rien de plus simple que de couvrir Yuki de crème hydratante pour lui donner un aspect satiné et confortable de petit oreiller massant. En plus, l'odeur douce et entêtante de mon délicieux onguent sera parfaite pour endormir la méfiance de mon Gus face à cette moiteur glissante un peu suspecte...

4. Les yeux bandés

En dernier recours (et pas des moindres), je choisis de mettre un peu de piment dans la vie sexuelle de mon Gugus en lui proposant de lui bander les yeux. Et même de lui lier les poignets (mais sans trop serrer, on ne va pas se la jouer 50 Shades non plus) au montant du lit. Un peu récalcitrant d'abord, il finit par se laisser convaincre par mes 1000 promesses voluptueuses…

Et hop, j'ai trouvé la solution parfaite pour éviter de lui dévoiler mes aisselles qui ont rendez-vous chez l'esthéticienne demain (parce qu'il n'y a jamais de place au bon moment) et l'empêcher de se couper un doigt sur la repousse de mes jambes que j'ai rasées par flemme de faire mieux !

Crédit Photo : Instagram