6 PHRASES à sortir au BAR pour être servie plus vite !

Il n'y a rien de pire pour moi que d'attendre. Je pense qu'à la distribution de patience, je me suis barrée au bout de 2 minutes tant j'étais déjà agacée.

Et mon impatience légendaire n'est jamais autant mise à rude épreuve que quand j'attends mon verre dans un bar. Alors plutôt que d'assassiner le serveur trop lent en lui balançant la bouteille vide dans la tronche, je sais trouver les bonnes parades.

1. « Je fais toujours des crises d'hypoglycémie quand je n'ai pas assez de bière dans une journée... »

Le tout accompagné d'une petite simulation de chute du tabouret, histoire de bien faire comprendre au serveur que je suis à DEUX DOIGTS de mourir dans son bar. Il va rappliquer aussi vite que Speedy Gonzalez pour déposer une belle pinte débordante devant moi.

Bah oui, hein, pas fou, comme ça il va éviter la trèèèès mauvaise pub que pourrait lui faire une nana en pâmoison parce qu'elle attend son verre depuis approximativement 35 milliards d'années.

2. « Ouaiiiis, je pense que je vais parler de ce bar sur mon bloooooog... »

Au téléphone avec une copine imaginaire, en parlant trèèèès fort et en jouant la super blogueuse star et un poil capricieuse. Vu l'influence qu'une simple story Instagram peut avoir sur les foules, le serveur va peut-être se dire qu'il sert la future Anna Wintour. Ou Caroline Receveur. Tout dépend du zozo que j'ai en face.

Pour le plaisir de faire du zèle, il va amener mon verre, son grand sourire et peut-être même un peu de charcuterie gratuite, comme ça, pour le plaisir.

3. « En général, les serveurs trop lents cherchent toujours à draguer les clientes, tu vois. »

Hop, avec un petit clin d’œil vers le lambin qui a pris ma commande il y a déjà 3 ans (j'ai eu le temps d'avoir des enfants dans l'intervalle). Il risque de prendre peur et de penser que je vais attendre qu'il finisse son service pour lui sauter dessus dans un coin sombre.

Du coup, il a même pensé à mettre une deuxième corbeille pleine de délicieuses chips maison, pour faire bonne figure et fixer mon attention ailleurs que sur son popotin.

4. « S'cusez-moi ? S'cusez-moi ? S'cusez-moi ? »

C'est une technique vile, épuisante et qui va rendre le serveur totalement dingo, certes. Mais c'est aussi l'assurance de l'avoir à l'usure et de pouvoir enfin commander un deuxième mojito pile poil avant la fin de l'happy hour !

Ne surtout pas hésiter à tendre le bras vers lui comme Hermione Granger qui veut absolument répondre à une question, en plus. Comme ça, s'il n'entend pas, il verra bien que je fais TOUT pour avoir son attention.

5. « Quand les serveurs sont rapides, je laisse toujours des pourboires dé-ments ! Pas toi ? »

S'il a l'oreille qui traîne, le petit blondinet qui me fait poireauter depuis déjà trop longtemps va forcément comprendre que c'est le moment où jamais de grappiller des sous-sous. J'entends déjà la douce musique du vin rouge qui coule dans les verres…

Au moment de partir, par contre, je vais devoir me fendre d'un pourboire. Et s'il grimace devant la somme loiiiin d'être mirobolante, je lui expliquerai peut-être que les 15 premières minutes d'attente étaient de trop...

6. « Arghhhh, je fais un malaaaaaaise ! »

Mieux vaut avoir expliqué à Zozo avant que je feins, sinon c'est lui qui risque de tourner de l’œil. Une fois que le serveur sera arrivé pour voir ce qui se passe, je me relèverai en douceur, pour me la jouer petite chose fragile. Bon, ensuite, j'en profiterai pour lui commander une bouteille de rouge, une carafe d'eau, une belle assiette de frites et peut-être une planche de fromage, aussi, tiens.

Bah oui, quand on fait un malaise, il faut se nourrir après, pour reprendre des forces.

 

 

Maintenant, quand je remets un pied dans le bar, le serveur me repère TOUUUT DE SUITE et il rapplique avec mon verre en moins de temps qu'il n'en faut pour dire « Brouilly » !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest