Préparez MAINTENANT votre DIMANCHE soir HEUREUX

Le dimanche soir, c'est jamais la grosse folie du moral. Parce que le samedi est derrière, que le lundi arrive plus vite que prévu et que le prochain week-end est dans cinq dodos !

Alors j'ai décidé de me préparer pour un dimanche soir HEUREUX, histoire de profiter plutôt que de le subir. Mine de rien, le dimanche soir, c'est encore un peu le week-end, hein. 

1. Le dîner

Sushis-vin rouge ! Le cri du cœur… Rien de tel pour se remonter le moral, que de parcourir le menu du meilleur restau japonais du quartier. Et de se servir un verre de vin, parce qu'il faut bien s'occuper en attendant le livreur. Mais ça marche aussi avec la livraison de pizza ou le bol de soupe à la citrouille. Parce que le dimanche soir, on a juste besoin d'un dîner qui donne tout le réconfort du monde !

 

2. Le documentaire

J'ai trouvé la parade pour oublier ma condition de bosseuse qui va repartir au boulot demain matin… Je me cale devant un documentaire sur les Antilles, sur la Finlande ou sur n'importe quel endroit qui me fait rêver… N'importe quel endroit tout court, d'ailleurs, pourvu que ça soit loin de mon studio et de mon boss tyrannique. Déjà, ça me fera voyager à moindre frais et ça m'occupera l'esprit toute la soirée. Et en plus, ça compensera les vacances de l'été dernier, que j'ai du passer dans le Loir et Cher pour accompagner Gugus' au mariage de sa cousine, Bertille. Grande joie.

 

3. Le soin

Le dimanche, c'est aussi le jour où je peux me faire une session beauté sans bâcler tout ce que j'entreprends. Traduction, le masque hydratant que je fais la semaine, il ne tient jamais plus de trois minutes, parce que clairement, entre un plein de courses et deux afterworks, j'ai un peu autre chose à faire. Alors le dimanche, c'est LE jour où je peux laisser poser mon masque sur la trogne, où je peux faire un bain d'huile à mes cheveux sans le cacher et où je peux ENFIN refaire mon vernis qui s'écaille depuis à peu près quatre jours.

 

4. Le plaid

Pour regarder mon documentaire sur France 5, je me cale dans mon canapé avec le plaid le plus MOUMOUTE qui existe. Rien de plus décontractant que de se glisser dans un cocon de douceur et de chaleur, bien calée dans un canapé aux mille et un coussins ! Le dimanche soir, il me faut du moelleux, du moelleux, du MOELLEEEEUX ! Et j'en profite aussi pour réquisitionner les bras de Gugus', tout autant moelleux. Même si ça le gave de se coltiner le reportage sur les merveilles du Guatemala. Moi, ça me fait du bien.

 

5. Le rangement

Après avoir repoussé le rangement de l'appart' à peu près toute la semaine, le dimanche c'est aussi le bon moment pour remettre les compteurs à zéro. Parce que je sais pertinemment que, malgré toute la bonne volonté du monde, la semaine prochaine sera vouée à la même procrastination. Autant prendre les devants. Et quoi de plus agréable qu'un appart' en ordre un dimanche ? Histoire de faire circuler les ondes positives, la bonne énergie, tout ça, tout ça. Et surtout pour ne pas marcher sur une assiette sale ou glisser sur un pantalon par terre, quoi.

6. La to-do list

La veille d'un lundi, ce qui me ruine le moral, c'est que je ne peux pas m'empêcher d'avoir déjà un pied au boulot. Je pense à ce que j'ai laissé en plan vendredi, à ma réunion prévue depuis dix jours, au dossier de Machin que je dois récupérer… BREF, pas de quoi me faire passer un dimanche soir sereine, quoi. Alors j'ai trouvé la solution pour au moins me libérer la caboche le temps de ma soirée : je fais une to-do list de toutes les tâches à faire demain. Une fois mis sur papier, je peux visualiser ma journée de demain, et pouf, plus besoin de ruminer !

 

AP

Crédit Photo / Pinterest