GROSSESSE : ces changements SAINS que je garderai APRÈS !

Depuis qu'un mini-moi a décidé de se développer dans mon utérus, je suis une nouvelle femme…

Par la force des choses, on ne va pas se mentir, j'ai toujours une petite larmichette qui coule quand je vois Zozo se servir un graaaand verre de vin rouge le vendredi soir alors que je tourne au jus de fruits.

Mais certaines de ces petites contraintes sont finalement excellentes pour ma santé et je vais peut-être continuer à les suivre après la naissance de mon petit alien.

1. Se méfier du sucre

Quand le gynéco m'a expliqué que manger trop calorique pourrait entraîner un surpoids de la mini-chose et donc un accouchement potentiellement compliqué, j'y ai réfléchi à deux fois avant de m'enfiler une énorme part de galette à la frangipane… Et j'ai découvert mes deux nouveaux meilleurs amis : le miel et le sucre de canne, parfaits pour assouvir mes envies de bec sucré sans pour autant jouer avec ma santé et celle de la mini-merveille.

2. Garder des cosmétiques sains

Enceinte, il est plutôt recommandé de ne pas s'enduire de tout et n'importe quoi en termes de cosmétiques, sous peine de faire une overdose de perturbateurs endocriniens qui pourraient avoir des répercussions sur le développement de bébé. J'ai donc appris à lire des étiquettes couvertes de noms ultra tarabiscotés et à miser sur le plus naturel et le plus simple possible !

3. Savoir doser les fibres

Instant glamour, bonjour : la grossesse m'a fait découvrir le bonheur… De la constipation. Je remercie tous les jours mon mini-moi de m'aider à explorer le champ des possibles de mon corps que je ne connaissais pas si bien auparavant. Vraiment. Du coup, j'ai appris à ajouter quelques fibres à mon alimentation habituelle, comme des céréales, des légumineuses ou encore de délicieux jus de fruits fraîchement pressés.

4. Savoir être effortless chic

Être enceinte, c'est aussi apprendre l'art de se mettre en beauté trèèès vite et sans faire des tonnes d'effort. Une petite robe, des baskets stylées, un soupçon de maquillage et BOUM, je deviens la madone brillante et sublime sur laquelle tout le monde se retourne.

5. Ne plus être traumatisée du gynéco

Avant de tomber enceinte, j'allais chez le gynéco à reculons, en serrant les dents, les jambes et en redoutant le moment où il allait me demander de me mettre « vraiment au bord de la table. » Mais depuis que je fais pousser un bébé in utero, j'adore nos petits rendez-vous mensuels et j'ai presque l'impression de retrouver un pote pas vu depuis longtemps.

6. Continuer les sports doux

Pour rester en forme quand on fabrique la vie (oui, oui, pas moins), on peut se mettre au yoga, à la natation, à la méditation, … Bref, de saines activités que je vais me faire un plaisir de continuer après la naissance du mini-monstre, pour rester zen et fit, sans me mettre à faire du biking comme une folle furieuse dans une salle qui sent les pieds !

7. Garder le cap anti-tabac

C'est la nouveauté la plus saine mais aussi la plus compliquée que m'a imposé mon statut de femme enceinte : stopper la petite clopinette que j'avais plaisir à fumer de temps à autre… Une fois qu'il sera né, je vais continuer à me passer de l'amie clopinette, même si je sais que ça va être trèèèès tentant d'en allumer une à 3 heures du matin quand il aura passé la moitié de la nuit à pleurnicher et que Zozo n'aura pas daigné se lever une seule fois...

Crédit Photo : Pinterest