2018 : je prends SOIN de mon YUKI comme une cheffe !

Finies les cystites, poils incarnés, forme moyenne et libido en berne ! En 2018, on se recentre sur yuki… en commençant par se recentrer sur soi !

Non parce que je ne sais pas vous, mais moi, cette année (enfin, l’an dernier, du coup), il n’a pas été trop à la fête…

Alors, pour un yuki en bonne santé, quelques règles de base à adopter !

1. Je le pomponne

Sous la douche, j’arrête de vouloir le décaper à tout prix, d’abord, parce que comme il est grand, il sait se nettoyer tout seul de l’intérieur, ensuite parce qu’avec un savon pas adapté, c’est un coup à se choper une vilaine inflammation en réaction !

Alors je lui offre son petit soin lavant rien qu’à lui, que j’utilise une fois par jour, pas plus, et je lui fiche la paix le reste du temps.

2. Je lui fais une garde-robe sur mesure

Yuki, il aime bien les matières naturelles, qui ne lui donnent pas une envie furieuse de se gratter toutes les 2 minutes, alors je lui offre du pur coton peigné tout doux, et je le mets à l’aise en évitant les slims trop serrés qui pourraient le comprimer.

3. Je le bichonne

Tous les mois, je l’entretiens chez l’esthéticienne avec une cire tiède à base de sucre, qui lui taille le poil sans l’agresser, et je complète avec un gommage à l’huile d’argan une fois par semaine, pour lui éviter les petits boutons qui le font rougir.

4. Je l’écoute

Non, tu as raison en fait Yuki, ce soir on a juste envie d’un gros câlin tout doux et rien d’autre. Quand ça veut pas, ça veut pas !

5. Je l’emmène chez le doc

En plus de sa petite révision annuelle pour être sûre que tout va bien et qu’il est toujours sur la bonne voie, je préfère consulter en cas de pépin : une odeur suspecte, des vilains grattouillis… Je ne m’affole pas d’abord sur internet et je préfère m’en remettre à un spécialiste qui saura ce qui ne va pas !

6. Je l’abreuve bien comme il faut

Pour sa bonne marche au quotidien, je bois régulièrement du jus de cranberries, des petites baies bourrées d’antioxydants qui protègent yuki des infections urinaires.

Et je fais aussi le plein de tisanes de queue de cerise, de reine des prés et de cannelle, que je sirote toute la journée !

Crédit photo : Pinterest