CREDO de célibataire : 2018 sera l'année du BONHEUR !

Après avoir subi les attaques en règle de touuuute la famille pendant les vacances de Noël (« alors, quand est-ce que tu nous ramènes un jules ? Tic tac l’horloge tourne ! »), j’ai décidé d’un commun accord avec moi-même, que célib’ ou pas, en 2018, je serai heu-reu-se !

Et ça commence comme ça… 

1. En arrêtant de chercher un Gus

C’est FINI : Tinder, AdopteUnMec et autres qui-veut-de-moiiiiiiiii, je fais un break et je me recentre sur MOI.

Non, je ne passerai plus mon temps à z’yeuter tous les amis d’amis pas encore casés (ou fraîchement dé-casés, avec marmots ou pas), à lorgner sur le moindre mâle plus ou moins sexy passant à ma portée, et à me maquiller pour aller chercher du pain, juste « au cas où ».

2. En me redécouvrant

A force de rogner mon moi histoire de plaire au maximum à la gent masculine qui me fait de l’œil, j’ai fini par l’oublier, ce moi…

Alors qu’il est bel et bien là, tout au fond, ne demandant qu’à ressortir et à s’épanouir, comme une fougère en pleine jungle tropicale !

Alors non, en fait je n’aime pas trop les chats, ça c’était plutôt mon ex, mais en revanche je craque pour les mignons petits teckels !

3. En m’affirmant

Euhhhhhhhhh, je ne compte pas devenir une nouvelle version de moi-même façon femme fatale, talons hauts, bas résille et robe de pin-up, hein. De toute façon je me casserais la gueule à la première marche venue.

Par contre, pour aller de pair avec ma mue, j’évolue côté look et je fais un tri de garde-robe : je balance sans états d’âme (en mettant tout dans un carton pour des associations) tout ce que je ne mets JAMAIS, et, tiens, je profite des soldes pour renouveler mes bons vrais basiques qui me colleront à la peau toute l’année !

4. En m’aimant

OK, j’ai un nez un peu grand, un fessier un peu rond, des cheveux un peu raplaplas, un bidon récalcitrant à toute tentative de régime « ventre plat »…

Mais si on regarde les choses en face (c’est à dire moi toute nue devant un miroir en pied, si si), j’ai tout plein d’atouts canons !

Alors je les mets en valeur, au lieu de camoufler TOUT mon corps alors que j’ai de si beaux nichons !

5. En tentant

En écoutant enfin cette petite voix au fond de moi qui me souffle depuis des mois que je m’inscrirais bien à ce cours de danse classique devant lequel je passe tous les soirs en rentrant…

Ce coup-ci, je ferme les yeux, je prends une grande inspiration et j’y vais !

Et tant pis si je raccroche les chaussons dans trois mois parce qu’en fait, ça ne me convient pas… au moins, j’aurais essayé !

6. En changeant

Non, pas forcément moi, je suis TRÈS bien comme je suis, mais juste en modifiant quelques petites choses qui ne me plaisent plus (ou ne m’ont jamais plu, en fait) : ces coussins un peu tristes sur le canapé, ces biscuits de régime que je m’astreins à gober en cas de creux, ces journées métro-boulot-Netflix-dodo qui me font déprimer…

Je ne balaie pas mon existence entière, j’y apporte juste des touches scintillantes qui vont la rendre plus douce et jolie !

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo : Pinterest