Petit précis de SURVIE pour ne pas MOURIR au 31

Première salve des festivités : done. J’ai le foie en compote, l’impression que je suis enceinte d’une dinde de six mois et le sentiment que le week-end du 31 va me tuer…

Pire, il ne manquerait plus que cette soirée soit aussi broutante que ma tata aigrie à Noël…

Alors je tente de m’en sortir en faisant une petite liste des choses à éviter pour ne pas commencer 2018 par un raté.

1. Eviter les gros bars

Non, il ne faut pas aller dans la soirée « spéciale nouvel an » avec DJ mes-fesses qui va cluber toute la night. C’est toujours pourri, blindé de crétins qui veulent commencer 2018 par un gros palot et un tripotage en règle.

Au bout de huit minutes on y a perdu tous nos potes et on finit par rentrer en taxi, en envoyant des textos à tous « Ça va, vous êtes où ? Je rentre ! »

Seule possible : un mini bar de quartier avec seulement les habitués et le patron qui nous compte parmi ses privilégiés qui restent une fois que le rideau est fermé.

2. Préparer un plan B

Franchement, même si tout a l’air absolument prêt et parfait pour le grand soir, on n’est pas à l’abris d’une connasse qui vient gâcher la fête en faisant scandale, d’une voisine qui appelle les flics ou d’un ex malvenu qui se pointe à la soirée…

Donc, toujours avoir une solution de repli avec deux trois potes, chez soi, dans un endroit fétiche ou planqué à la cave avec une bonne bouteille et un jeu de Time’s up. Et bien souvent, c’est le meilleur moment de la soirée !

3. Bétonner son bisou

Vraiment, quand minuit arrive, il faut commencer à lancer sa stratégie « char d’assaut ». Ne surtout pas se retrouver coincée à côté d’Edouard, amoureux transi depuis la cinquième qui tentera encore de vous arracher un smack pendant que votre pote flirtera avec le barbu mignon…

On balaie du regard la pièce, on repère où se foutent les relous (sous le gui) et on s’écarte un peu de la masse pour surgir gentiment à minuit, à côté de notre préféré…

4. Oublier le maquillage complexe

J’ai tenté pas mal d’années le gros trait d’eye-liner non maîtrisé ou la bouche rouge mat qui s’effritait… Et se retrouver dans la salle de bain, en voyant son reflet étrange dans le miroir n’est vraiment pas cool pour finir en beauté.

On préfèrera cette année le sobre et efficace : un teint clean avec une base matifiante et un boitier de poudre ou de fond de teint compacte pour les retouches, des yeux intenses (hello fard brun et noir) ou une bouche ultra rouge mais ne tentons pas le combo « diva-vamp’ ». A 20h c’est « chic » et à 23h ça fait famille Adams.

5. Travailler sa boisson

Bon, on ne va pas se mentir, au nouvel an, on pense avoir le foie d’un rugbyman de 190 kilos mais on finit toujours à 23h, complètement pétée, les heures suivant devenant sombres et honteuses…

C’est pourquoi il faut gérer son planning digestif comme une cheffe ! D’abord, manger, ensuite trinquer, puis boire de l’eau. On peut se sauver en buvant un verre d’eau pour un verre d’alcool. Et surtout, cette année, c’est compris : pas de mélange, oh non…

 

Happy New Year et bon courage !

LP. 

Crédit Photo / Pinterest