1ER NOËL en famille avec ZOZO : que FAIRE ?

Et voilà, c'est officiel, tout le monde est prévenu, même mémé Paulette a été mise au courant : je viens avec mon Zozo pour les fêtes de Noël.

Mais pour éviter qu'il ne soit déjà dégoûté de toute ma famille avant même d'avoir avalé la moindre tranche de saumon fumé, il va falloir que je le prépare psychologiquement et physiquement à l'épreuve du réveillon...

1. Des cadeaux communs

Bon, Charmant connaît déjà à peu près toute ma famille, restent deux cousins éloignés et une tata à lui présenter, le reste, c'est dans la poche. Ce qui est à la fois un avantage qui lui évite l'épreuve des présentations interminables, mais aussi une pression supplémentaire en termes de cadeaux !

Sauf que s'il choisit tout et n'importe quoi, c'est le meilleur moyen d'être catalogué comme le gros nul de service, incapable d'avoir un minimum de goût. Alors pour éviter, je pense qu'on va se lancer dans la grande aventure des cadeaux communs… Comme ça, quand mon père va déballer exactement LE whisky qu'il adore et que ma mère va voir LES boucles d'oreille dont elle rêve depuis longtemps, Zozo va entrer direct au panthéon de la famille.

2. De la prévention

Dans ma famille – comme dans toutes les familles, d'ailleurs – il y a un tonton qui flirte dangereusement avec la droite trèèèès à droite, voire même le fascisme léger. Comme c'est Noël, on lui fait quand même un bisou pour lui dire merci pour le billet et on le place en bout de table pour qu'il n'emmerde personne.

Sauf que Charmant et tonton Marcel ne se connaissent pas du tout. Et comme une gaffe est si vite arrivée, mieux vaut faire de la prévention pour que les deux ne se lancent pas dans une discussion houleuse qui pourrait totalement dégénérer… Et gâcher le délicieux repas de Noël de 12 plats qui s'annonce.

3. Du sauvetage

Quand vient le moment de se mettre à table, il y a toujours un petit instant de flottement. Est-ce que je me mets plutôt près des bouteilles de vin ou de tata Sandrine qui est toujours hilarante quand elle a un coup dans le nez ?

Sauf que cette année, il va d'abord falloir penser à placer Charmant. Impossible de le laisser se débrouiller tout seul ! Il risquerait de se retrouver coincé entre la table des gamins braillards et malpolis et le mari de ma sœur, complètement beauf et limite demeuré qui fait des blagues graveleuses plus vite que son ombre...

4. Du filtrage

Ma famille est sympa. Cool. Parfois même très cool. Alors Zozo s'est très vite senti à sa place quand je l'ai présenté à tout le monde.

Sauf que – comme dans toutes les familles – il arrive qu'ils se lâchent un peu et qu'ils oublient que mon Gustave n'a pas besoin de savoir absolument TOUS les tenants et les aboutissants de mon passé. Qu'ils lui racontent ma première boum, passe encore, mais si je sens que la conversation dérive dangereusement vers mon ex (ce gland absolu) ou ma période « je suis incontinente et j'adore ça, » il va viiiiite falloir que je trouve une parade pour changer de sujet rapido !

 

Sinon, l'année prochaine, je serai bonne pour passer Noël en célibataire !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest