Je suis aussi SEXY qu'une RACLETTE en hiver

Quand le froid s'installe et que je sors mon écharpe XXL, mon sex-appeal ne disparaît pas pour autant. Je ne fais pas partie de ces nanas qui se transforment en chausson géant et mou dès que les températures descendent.

En ce qui me concerne, je m'adapte à la saison et deviens sexy comme une belle raclette avec abondance totale de fromage et charcuterie bien brillante qui s'étend sensuellement dans les assiettes...

1. L'amour du radiateur

L'hiver, le froid me paralyse tellement que je vis totalement ventousée au radiateur. C'est bien simple, au boulot j'ai réservé ma place depuis que je suis arrivée, pour être sûre de ne pas mourir congelée en décembre…

Du coup, comme une petite tranche de fromage, je me plaque contre la fonte et je laisse tout doucement mon popotin griller avec délice et me réchauffer avec bonheur.

2. La multicouche

En terme de style, plus je suis couverte, mieux je me sens ! Alors l'hiver, c'est une accumulation de couches toutes plus douces les unes que les autres, pour éviter de geler sur place quand je mets un pied dehors et pouvoir me déshabiller petit à petit quand je suis en train de griller au bureau.

Je me sens comme une petite pomme de terre qui a bien pris le temps de cuire dans l'eau bouillante avec sa peau comme enveloppe protectrice et qui s'effeuille petit à petit avec une sensualité de patate parfaite.

3. La douce exhibition

L'hiver, montrer sa chair devient un subtil exercice de style. Finis les immondes crop top de l'été dernier, les shorts qui laissent apparaître une naissance de popotin (beurk) et les TONGS qui rendent les orteils si impudiques.

Quand le froid est là, je mise plutôt sur un petit top effet lingerie qui laisse entrevoir sa dentelle sous un gros pull doudou, ou bien sur un joli collant opaque qui me fait la gambette hardie sous une jupette ! Avec toute l'élégance du jambon sec qui vient se coucher sur le fromage fondant.

4. Le coup de froid

L'essentiel, pour rester sexy comme du fromage qui coule doucement dans une belle assiette, c'est d'éviter de peser sur l'estomac ou d'assoiffer tout le monde avec un trop-plein de sel.

Alors je suis légère, sensuelle tout en suggestion, pour ne pas en faire trop. Avec un bun un peu fouillis réchauffé par un rouge à lèvres trèèèès rouge, je me sens comme la gorgée de blanc qui rafraîchit entre deux bouchées.

5. La touche finale

Mais l'hiver, ce qui me caractérise plus que tout, au-delà de mon popotin grillé par le chauffage et de mes multiples couches de vêtements, c'est la touche hot que j'apporte à touuuus mes looks.

Même les bad hair days, je fais toujours l'effort d'avoir un smoky un peu accentué, des boots à talons et mon plus beau jean ou la petite robe si mignonne qui fait perdre à Gustave tous ses arguments pendant une dispute…

 

Je suis sexy comme une raclette, oui, mais surtout comme le petit cornichon qui vient apporter sa note piquante et qui réveille l'ambiance un peu mollassonne du fromage fondu ambiant !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest