Un AUTOMASSAGE pour tout GUÉRIR

Non, je ne suis absolument pas hypocondriaque, mais j’ai toujours une petite douleur par-ci par-là, qui se réveille tout d’un coup au bureau ou dans le métro (ohmondieuohmondieu est-ce que ça veut dire que je VIEILLIS ?!), et bien entendu je n’ai jamais de médocs sous la main, hein.

En même temps, comme je n’aime pas non plus bouffer des médocs pour le moindre petit truc, j’ai décidé de me mettre à une approche beaucoup plus zen et pratique : l’automassage… 

1. Pour mon mal de crâne

Ouhhhh, celui qui débarque BIM sans prévenir et me vrille les tempes, mais j’ai déjà gobé trop d’ibuprofène ce mois-ci et j’ai ce dossier qui vient de me tomber sur le coin de la figure, au bureau…

La bonne gestuelle anti-douleur : on positionne ses pouces juste sous les sourcils, le long de l’os, et on masse tout doucement. On peut aussi juste appuyer ses doigts sur cette zone une dizaine de secondes pour se soulager.

2. Pour mon mal de nuque

Ah bah voilà. A force de courir d’une réu’ urgente à l’autre, et d’avaler son pauvre sandwich triangle pain de mie devant l’ordi tous les midis, les cervicales tendent, tendent, et font un mal de chien.

La bonne gestuelle anti-douleur : bien calée dans sa chaise, on enlace sa nuque avec les paumes de ses mains, en croisant les bras devant. Une fois en position, on tourne la tête vers la droite, trois fois de suite, puis vers la gauche, pareil.

3. Pour mon mal de dos

C’est vrai que parfois, j’ai un peu le sentiment d’être une petite mémé qui aurait bien besoin d’un déambulateur pour aller jusqu’à la machine à café…

La bonne gestuelle anti-douleur : attention là, c’est un poil plus complexe à réaliser, donc dans le bus bondé ce n’est sans doute pas la meilleure des idées (sauf si vous voulez donner des coups de coude à votre voisin, à vous de voir).

Pour soulager ses reins (rhaaaaaa), on se met en position assise. On place ses pouces à la base de la colonne vertébrale, et on descend de 2 cm environ (signe qu’on est au bon endroit : si on appuie juste là, hop petite décharge électrique). On commence par presser tout doucement (là ça va faire un peu mal : c’est normaaaaaal), puis on insiste avant d’arrêter.

4. Pour mon mal de ventre

Ahhhhhhh les bonnes vieilles crampes intestinales, accompagnées de leurs petits copains toujours là quand il faut : les ballonnements !

La bonne gestuelle anti-douleur : allez, on se cale bien à fond dans sa chaise, les pieds à plat au sol, et on place la pulpe des doigts de part et d’autre du nombril. On prend une inspiration, et là on étire les muscles en souuuuufflant bien.

5. Pour mon mal de bas-ventre

Oui, bon, appelons un chat un chat, quand mes règles débarquent, quoi ! Et comme je ne me vois pas transporter ma petite bouillotte-hibou Pioupiou au bureau 4 jours par mois, j’ai trouvé la parade…

La bonne gestuelle anti-douleur : on commence par réchauffer ses paumes en les frottant l’une contre l’autre, avant de les poser bien à plat sous le nombril. On masse tout doucement en faisant le mouvement d’une vague, d’abord de la gauche vers la droite, puis dans l’autre sens.

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo : Pinterest