Je veux une ATTITUDE sauvage CHIC

J’ai toujours rêvé d’être de ces nanas qui ont ce truc sauvagement chic.

Sauf que j’ai tendance à plutôt maîtriser le côté sauvage, mais à me galérer avec le côté « chic ».

Alors j’ai mis les bouchées doubles et j’y suis arrivée !

 

1. La crinière

J’ai commencé par tout miser sur la crinière. Parce que c’est aussi ce qui s’est imposé à moi en premier… Il faut dire que ma tignasse, elle a été sauvage avant même que je le lui demande. Depuis que je suis née, elle est plutôt du genre indomptable, qui part dans tous les sens et qui vit sa vie dans son coin. Rien à y faire, elle n’en fait qu’à sa tête ! N’empêche que ce côté un peu « j’ai-la-caboche-qui-se-rebelle », eh bien ça me donne un air particulièrement chic.

 

2. La touche féline

Je me suis aussi dit qu’une petite touche vraiment sauvage ne pouvait QUE me rendre encore plus chic. Alors j’ai osé une touche léopard dans mon look, juste ce qu’il fallait pour rappeler mon côté… graouuuu ! Mais attention à ne pas tomber dans l’excès : c’est le manteau OU les baskets OU le foulard. Le but n’est pas de tomber dans le combo léopard à la Afida Turner, hein. J’ai dit « CHIC » !

 

3. Le make-up

Alors j’ai d’abord testé le maquillage un peu « sauvage », type regard de félin, rouge à lèvres de feu ou blush couleur savane. Mais pour le côté chic, je n’y étais pas vraiment. Mais pas DU TOUT. J’ai donc tout misé sur un sauvage plus naturel… Et là, j’aurais juré être née pour ça : cernes sauvages et teint pâlot, c’est exactement le combo de ma vie. Bah quoi ? Ca me donne un air sacrément mystérieux qui me rend (presque) glamour !

 

4. L’imprimé exotique

J’ai décidé de me mettre aux imprimés un poil plus…exotiques. Juste histoire de porter la sauvage attitude sur moi, quoi. J’ai donc jeté mon dévolu sur des imprimés jungle ou savane, un peu mystiques. Mais c’est aussi terriblement chic d’avoir une chemise avec des monstera ou un t-shirt avec des dinosaures. Alors je n’ai pas lésiné sur les moyens. Mais attention à ne pas jumeler avec la touche de léopard… Trop d’exotisme tue l’exotisme. Et la mode, avec.

5. Le rugissement

Non, je ne dis pas que je me suis mise à crier sur les gens dans le bus. Mais j’ai tenté de mettre en place un petit bruit rugissant quand on me bouscule dans le métro ou encore un petit couinement tout mignon quand on me fait un compliment sur mon t-shirt dinosaures. Alors au début, ça fait un peu bizarre, c’est sûr. Mais après, on s’y fait, hein. Et puis, les nanas sauvagement chic, elles doivent bien en faire aussi, des bruits bizarres !

 

AP 

Crédit Photo / Pinterest