CANCER : on lui FAIT LA PEAU bien comme il faut ! #GrosBatard

Oui c’est vulgaire mais insulter son cancer, le cancer de son papa ou le cancer de toute la population atteinte de cette foutue maladie de m****, ça fait du bien (et peut-être que si tous ensemble on se met à lui envoyer des putains de grosses insultes dans sa trogne, on arrivera à le tuer ?)

Allez, il faut bien avoir toute sorte d’espoir bizarre, il y a des miracles parfois avec les cancers #Looser !

D’abord on se documente, mais pas de manière flippante et médicale : ils font suer les médecins avec leur air grave à nous annoncer que la loose des loose est en nous : « Mais ne vous inquiétez pas, qu’ils disent, il y a des traitements révolutionnaires… » Ouais bah excuse-moi Colonel Blouse Blanche, j’ai pas trop envie de faire péter le champ’ quand j’entends le mot « tumeur » !

On fonce donc sur le bon bouquin Nénuphar, Carnet de route avec un cancer (Ed. Marabout) de Chloé Renaut. Déjà parce qu’avant même de l’ouvrir on se dit qu’on va vachement plus se marrer que de lire un compte-rendu médicalo-chinois de l’hosto (et après tout, ils ont peut-être la chimio avec eux, mais nous, on a le rire !), ensuite, parce qu’il fait un bien FOU !

Et puis c’est tout plein de dessins trop jolis et beaucoup plus sympas que les IRM de tumeurs - il pourrait quand même mettre des couleurs sur les tumeurs, histoire que ça fasse moins dramatique !

Enfin parce qu’il nous apprend ce que c’est d’avoir « le cancer ». Car même si une femme sur 8 risque de développer « le cancer », c’est aussi un cancer qui sera toujours bien à elle, toujours différents des autres… :

Extrait : « LE cancer ne signifie rien. Il n’y a pas LE cancer mais des cancers aussi variés, singuliers, différents que de tumeurs, d’organes concernés, de malades, d’effets secondaires. Il y a DES cancers. Inutile donc de me sentir concernée par toutes les pathologies : celle de l’oncle, du grand père, de l’actrice ou de la sœur de la copine. Soulagement pour le malade. Isolement aussi dans une maladie unique, taillée sur mesure. J’ai MON cancer. »

Ouais. Ça calme. Et puis c’est le genre de truc qu’on n’a pas trop envie de porter fièrement au-dessus de sa tête : « C’est le mien ! il est unique ! » façon Simba du Roi Lion.

Alors voilà, ce joli bouquin est l’histoire d’un cancer, celui de Chloé Renaut, atteinte à 22 ans de cette sale bête. Elle parle à ceux qui mettent un pied dans ce fichu chemin, proches, malades, soignants… Et explique, sous forme de petits instantanés les étapes que l’on traverse, des longues heures de salles d’attente à la poupée expérimentale que l’on devient pour les médecins en passant par les fées magiques et précieuses qui croisent ce chemin.

LP.

Pour en savoir en plus rendez-vous ici : lenenuphar.fr/le-blog

Et pour ceux qui veulent se MOBILISER (ceux qui ont trop la classe quoi !), différentes manifestations sont organisées partout en France dans le cadre d’Octobre Rose.

Montrouge  : Le 8 et 9 octobre, Montrouge se bouge contre le cancer.
Zumba, flashmob… tous les événements sur  http://villeenrose.fr/

Paris, Toulouse, Bordeaux, Le Mans, Strasbourg, Lille : Exposition photo sur le thème “S’aimer”. toutes les dates des expositions sont ici.

Et regardez cette belle brochure : télécharger la brochure sur le cancer du sein pour toutes les infos ultras utiles pour nos nénés !