[L'Instant des Culottées] Les TAMPAX au MOYEN-AGE, c'était QUOI ?!

Les règles, forcément, ça a toujours existé (enfin, en tout cas depuis l'apparition de la femme).

Du coup, on se demande comment elles faisaient, les femmes, avant l'arrivée du tampax ?

Est-ce qu'il y avait une sorte d'équivalent, un tampon fabriqué en duvet d'oie, ou bien est-ce qu'elles restaient allongées chez elles pendant des jours, le temps de leurs cycles ? (pas commode, cette histoire).

On a enquêté...

1/ Mais en fait, ça date de quand l'invention du tampon, celui qu'on connaît sous sa forme actuelle ? Eh bien, ce n'est pas si vieux, puisque ça date des années 1920… autrement dit, elles devaient bien galérer, avant !

2/ Et c'est là qu'on tombe sur le tampon… en bois ! Voui voui, de vrais tampons conçus pour absorber le sang des règles, faits avec des morceaux de bois entouré de fibres.

3/ Donc, on se dit qu'on est plutôt contentes de ne pas être nées dans ces temps reculés (bon, ça date du Vè siècle avant notre ère, quand même).

4/ Survient alors, sous no yeux ébahis, une sorte d'OVNI qu'on n'aurait jamais cru voir un jour… la ceinture en caoutchouc ! C'est un peu l'arrière-arrière-arrière-arrière etc) grand-mère de notre serviette hygiénique : une ceinture que les femmes de la fin du XIXè siècle passaient autour de leur taille, et qui permettait de tenir entre leurs jambes une serviette absorbante.

5/ On vient d'avoir un mini arrêt cardiaque, en découvrant que ladite ceinture en caoutchouc (qu'on pourrait tout simplement appeler une couche, d'ailleurs) a été commercialisée jusque dans les années 1970 ! (oui, votre mamie portait peut-être ce genre d'engin!)

6/ Heureusement, on doit notre salut à un homme, le docteur Earle Cleveland Haas, un gars pas con qui a cherché (et trouvé, ouf !) un accessoire pouvant être introduit dans le vagin pour absorber le flux menstruel.

7/ Et aujourd'hui, on n'arrête plus le progrès puisqu'on a même le choix entre tampons, serviettes hygiéniques et la petite nouvelle, la cup !