Je veux bien un ENFANT mais pas PERDRE MA VIE d’AVANT…

OK. Vous voulez concilier boulot, bébé et soirée ? Mouais. Vous aussi en doutez.

C’est vrai, ce n’est pas simple, mais avec un peu d’organisation et un brin de folie, on peut se sortir du train-train couche-vomi-lit.

Démonstration.

 

 

1. Les horaires du nain

Votre mini-humain a des horaires bien calibrés. Du coup, vous n’allez pas SUBIR le lardon mais tourner autour de ses horaires : le matin, OK, vous prenez le temps de le déposer à la crèche, de lui faire un gros bisou et de lui filer la becquer. Par contre le soir c’est, Charmant qui prend le relais et vous laisse le temps d’organiser vos fins journées : afterwork, boulot qui s’attarde : oui vous pouvez être une working-girl !

Il faut juste avoir « topé-là » avec zozo pour que l’organisation soit au top.

2. Vos envies écoutées

Vous aimez bouquiner tranquille ? Vous avez besoin de prendre l’air pour vous sentir bien ? Vous adorez les concerts ? OK, le bébé prend de la place, mais vous n’allez pas vivre QUE pour ses beaux yeux. C’est un être humain qui deviendra grand et vous quittera, autant le savoir tout de suite pour ne pas ruiner sa vie.

Alors on prend une babysitter, une tata sympa ou une amie qui aime les gosses, on continue de faire ce qu’on aime et on se le grave sur le front s’il le faut !

[SAUT_PAGE] 

 

 

3. On développe son brin de folie

Sans un peu de folie, votre vie va vite ressembler à celle de votre bébé : manger, dormir, aller aux toilettes. Oui c’est moche, oui vous êtes une adulte et oui vous allez faire autre chose de votre vie que suivre ce rythme de fœtus.

Alors on se détend et on fait suivre le mini-humain au resto, en vadrouille, en vacances et on s’adapte. C’est un peu l’aventure ? Oui, mais au moins, vous vous amuserez bien et n’aurez pas l’impression d’avoir tiré un trait sur vous et votre vie.

Et puis ça dégourdira même votre bébé… Allez, tous au café !

4. On n’écoute personne

On ne vous dit pas de vous boucher les oreilles en hurlant « lalalalalaaaa » chaque fois qu’une mère commence sa phrase par « Si tu veux un conseil de maman, moi j’ai fait comme ça pour… » mais presque.

Vous n’avez pas à vous faire dicter quelle mère vous devez être. Et c’est bien comme ça que Charmant et votre bébé vous aimeront.

Une mère parfaite n’existe pas, un parent parfait non plus. On fera toujours des erreurs avec nos enfants et on sera déçus de leurs bêtises. Eh oui, nous comme eux ne sommes pas des robots.

Alors on fait comme on peut !

[SAUT_PAGE] 

 

 

5. On développe ses talents

Parce qu’il est hors de question qu’on passe notre vie à parler de notre enfant, on continue, comme quand on n’était pas maman, à développer ses talents, à avoir de l’ambition, à négocier une promotion au bureau et à devenir la femme que l’on a toujours voulu être.

Ce n’est pas un petit machin de quatre kilos qui va nous en empêcher non mais !

 

Et plus tard, ce petit rôti dans son body sera TREEEES fiers d’avoir eu une super maman comme vous.

 

 

Crédit Photo / Pinterest