[L'Instant des Culottées] Faut-il dormir avec des TRESSES au PUBIS pour un WAVY SEXY ?

Notre jolie crinière, on l'aime, on l'adore, on la vénère.

Et comme on est un peu accro du wavy, on a envie de se dire : pourquoi ne pas pousser la mode jusqu'au bout, et se faire une toison de sirène dans la culotte ?

Du genre de toison wavy à la Blake Lively, mais du bas !

 

 

 

Petit guide :

1/ Se pose assez vite la question du sens : tresse vers le haut ou vers le bas ? Dans ce cas, on est quand même obligée de demander à quelqu'un de nous la faire… Mais EST-CE QUE quelqu'un acceptera de nous faire une belle tresse sans nous trouver fêlée ?

2/ Purée, c'est vachement dur, les poils sont un peu trop courts... Attendons quelques semaines de plus...

3/ Voilà ! Super-Buisson est prêt à être dompté ! C'est marrant de se peigner le pubis, on dirait qu'on coiffe un petit cochon nain…

4/ Bon, tresse en place. C'est bizarre... Ce n'est pas ce soir qu'on va dévoiler ses attributs à quelqu'un. Ça ressemble à une tête à coiffer, mais sur la foufoune. Du coup c'est un peu glauque.

5/ Matin ! Détressons le bordel. Purée, les élastiques arrachent les poils, c'est tragiquement douloureux. Mais on souffre pour être belle, et jusqu'au bout de la culotte !

6/ Nom d'un pipe en cachuète ! C'est tout raide ! Mettons de l'huile pour cheveux.

7/ Ah bah non, maintenant c'est gras.

8/ Impossible de garder ce buisson fou, on dirait qu'un mini Einstein nous fait coucou, et vu du haut, ça fait flipper.

9/ Un coup de fer à lisser et tout ira mieux.

10/ Oh purée. Tout est tombé avec l'huile bouillante. Bon, reste plus qu'à se tondre le crâne pour être raccord... 

 

AP

Crédit Photo / Pinterest