Ces TRUCS IMPARABLES pour ne pas FOIRER ses VACANCES

Les vacances d’été sont plus attendues que la résurrection des Minikeums (Non ? mais c’était trop cool les Minikeums ?!) et il n’y a RIEN de pire que des vacances à moitié foirées…

Et pourtant, un tas d’infimes détails peuvent bien les ruiner en deux temps trois mouvements… Attention donc…

 

 

1. Les gosses

Le gosse est là pour ruiner vos vacances. Vous partez avec vos neveux ? Les enfants de vos potes ? Le môme va vous pourrir : il va se lever tôt, être surexcité, envahissant, hurlant…

Bref, une seule solution : lui faire peur. Ayez l’air d’être un genre de Cruella d’enfer qui n’a qu’une envie : celle de les balancer à l’eau et de piquer leurs gâteaux apéro.

Lunettes noires, chapeau, air hautain : ils vous fuiront comme leur brosse à dents et iront faire chier la tata cool qui regrette déjà d’avoir était sympa dès le début.

2. Les beaufs

Un beauf peut tuer vos vacances. En bon voisin de tente ou de location, le beauf va tenter de faire de vous son collègue d’apéro. Son but ? Non pas se faire des potes, mais doubler sa ration de Pastis et squatter votre balcon car la vue est meilleure.

Sa technique ? Donnez des coups de mains, faire le guide touristique, ramener sa fraise sur votre arrivée et vos habitudes pour mieux s’immiscer dans votre vie.

Une solution : passer pour une connasse (de toute façon à partir du moment où vous ne buvez pas du Pastis à 11h en regardant le Tour de France mais que vous sirotez un thé vert en bouquinant, vous passez pour une « Patrigote ».

Alors tant pis, passez pour une snob mais ne laissez pas le beauf ruiner vos vacances. Sinon, ce sera blague sous la ceinture et réflexions racistes à tous les apéros…

 

 

3. La famille

Vacances en famille ? « Trop bien on va tous se retrouver ! » Oui mais… Chacun a son rythme et les petites engueulades de votre jeune temps vont revenir au galop.

« Toujours aussi maladroite toi ! », « Dis-donc, tu as laissé un cheveu dans le lavabo ! ». Tout y repassera.

Pour se protéger de ce retour forcé en enfance, il faut armer votre bouclier de bonnes boutades ou de fuites en avant. Une réflexion mal placée ? Eclatez de rire et racontez une bonne anecdote de votre enfance. Une ambiance tendue qui monte en pression ? La fuite ! Partez faire le marché, partez vous reposer à la plage, marchez sur le sable, bref, profitez et fuyez tout stress.

4. Les relations amoureuses

Ah l’été… Le temps des amourettes, des câlins, de la détente entre amoureux… Certes, enfin ça peut aussi être le temps des crises de nerfs et des « Mais purée, tu es un vrai ado en vacances ! »

Fixez quelques codes de vacances avec zozo… Vaisselle, courses, ménage sont tant de choses que l’on a encore moins envie de faire en vacances… Alors on se dit « C’est chacun son tour », ou « L’un s’occupe de la lessive, l’autre de la vaisselle » mais on fixe des règles pour que ce ne soit pas toujours le même qui se coltine les corvées.

Sinon, c’est vacances haineuses assurées !

 

 

5. Les plans foireux

Partir se perdre dans les dunes c’est sympa… Marcher six heures pour trouver un temple Aztèque qui n’existe pas, c’est minant. Préparez les choses en amont. Pas que vos vacances doivent suivre un plan militaire, mais un petit plan de feu pour les activités prévues est judicieux.

Se dire : « On verra sur place », « On prendra le GPS », c’est signer d’avance pour les disputes autour de la carte routière ou des embouteillages !

 

 

 

Crédit Photo / Pinterest