RÉUNION CULOTTÉE : L'HUILE d'AMANDE DOUCE, le SOIN de notre VAGIN ?

Les petits désagréments dans la culotte, c'est jamais très drôle.

Et pourtant, toutes les femmes y sont confrontées à un moment ou à un autre : sécheresse, irritations…

Pour prévenir ces ennuis intimes, on peut agir en prévention : et si l'huile d'amande douce était la meilleure alternative à nos problèmes ?  

 

 

1. Pour anticiper

Chaque femme a connu, connaît ou connaîtra des inconforts intimes au cours de sa vie. Et, qu'on se le dise, c'est jamais très jojo… Sécheresse, irritations ou démangeaisons, il est pourtant possible de les prévenir en amont, ou au moins de les limiter. Et parmi les alternatives possibles pour nous soulager, l'huile d'amande douce paraît la plus naturelle et la plus bio… En effet, appliquer de l'huile végétale sur la région vulvaire ou vaginale permet à la peau de rester souple et hydratée. Et en plus, l'huile d'amande douce peut aussi aider à prévenir les inflammations, dues aux pantalons trop serrés ou au sous-vêtements en dentelle.

 

 

 

2. Pour lubrifier

L'huile d'amande douce est une super alternative de lubrifiant : végétale, cette huile ne présente aucun danger et n'est donc pas allergène. Et le plus, c'est qu'elle ne va pas sécher comme le peuvent les substances de grande surface. Contrairement à ces dernières, composées d'eau, l'huile ne s'évapore pas ! Vous pouvez donc être sûre d'être tranquille pendant vos câlins coquins, sans avoir à vérifier le niveau de lubrification toutes les cinq minutes. Et le plus-du-plus ? Elle est comestible… Bah oui, si vous l'utilisez pour faire cuire votre pavé de saumon, vous pouvez bien la dégustez sur le corps de Zozo…

 

 

 

3. Pour réparer

L'huile d'amande douce est – de par sa texture huileuse – ultra hydratante. Alors, non seulement elle permet de prévenir les désagréments, mais elle est aussi capable de les réparer ! En cas d'irritations, cette huile végétale va effectivement pouvoir réparer la couche de l'épiderme altérée, en lui apportant la nutrition nécessaire pour la régénération des cellules. Et si vous souffrez de sécheresses intimes chroniques, l'huile d'amande douce se chargera de rétablir le pH de cette zone sensible. Plus-que-top, non ?!

 

 

 

4. Les limites

Comme rien n'est magique, l'huile d'amande douce a aussi ses inconvénients. Ah bah oui, sinon c'est trop facile… Alors déjà, gardez bien en tête que c'est de l'huile, donc un corps gras, et que les corps gras, ça tâche ! Méfiance, donc, pour vos draps et vêtements, en cas d'usage de lubrifiant. Vous pouvez cependant tenter l'application avec un vaporisateur, pour limiter les surplus qui coulent… De deux, l'huile d'amande douce (comme toute huile), n'est pas compatible avec les préservatifs, contrairement aux gels, qui s'accordent sans problème avec le latex.

 

AP

Crédit Photo / Pinterest