Ce qu'il FAUT savoir sur le VIN

Puisqu’après tout, c’est quand même un peu notre boisson de base (bon, après l’eau, bien sûr…), on s’est dits que ça ne nous ferait pas de mal d’en savoir un peu plus sur le vin.

Et puis, comme ça, on pourra frimer auprès du sommelier du prochain resto gastro qu’on se fera avec Charmant… La carte des vins, elle sera pour NOUS !

 

 

 

1. On commence tout doux : les tanins

Attention on parle de tanins pour le vin rouge, mais pas pour le blanc ! Grosso modo, ce sont des substances qui proviennent de la peau et des pépins des raisins, et ils peuvent laisser un goût un peu âpre en bouche.

L’exemple concret pour se la péter : pour accompagner sa viande rouge, on demande un vin « tannique », et hop on a bluffé Charmant l’air de rien.

 

 

 

2. On se laisse guider !

La meilleure façon de mieux connaître le vin, c’est aussi de se laisser guider par quelqu’un qui a un minimum d’expérience dans ce domaine (et on ne parle pas de descente, hein) : autrement dit, le marchand de vins ! Plutôt que de vous précipiter sûre de vous vers une étiquette que vous connaissez, expliquez-lui ce que vous comptez manger, et demandez-lui de vous conseiller dans votre budget. Non seulement vous ferez des découvertes épatantes, mais en plus vos potes vous regarderont d’un autre œil la prochaine fois que vous les inviterez…

 

 

 

3. Comment savoir si un vin est « bouchonné » ?

Sachant que ça arrive dans 3 à 10% des cas, il faut vous préparer à repérer un vin bouchonné histoire de ne pas passer votre dîner avec une bouteille imbuvable… Si vous percevez un goût de carton mouillé quand vous le testez, vous pouvez renvoyer illico la bouteille !

4. Une valeur sûre : le Chablis

Côté vin blanc, si on veut choisir un bon vin sans se tromper (et sans se ruiner), on peut se fier au Chablis. Et puis, quand on dégustera son verre, on pourra glisser dans la conversation : « tu savais que les sols de la région où poussent les vignobles du Chablis datent de l’ère jurassique ? D’où sa richesse en minéraux. » Bam.

 

 

 

5. Du côté des pétillants

Il n’y a pas que le Champagne dans la vie… Le crémant fait partie des pétillants bien moins ruineux pour votre porte-monnaie, et pourtant délicieux. A ramener les yeux fermés si vous êtes invitée à un dîner !

6. Au supermarché : le fond de la bouteille est votre ami !

Surprenant mais vrai : si vous êtes paumée dans les rayons du supermarché à errer d’étiquette attrayante en nom rigolo, vous êtes mal barrée pour dégoter une bonne bouteille. Le petit truc à connaître : il suffit de passer sa main sous la bouteille, plus le fond est profond, plus le vin serait bon, rapport au prix de la bouteille elle-même…  

 

Et tout ça, avec modération évidemment...

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest