5 ASTUCES pour ne PAS DÉPRIMER quand vous RENTREZ chez VOUS

Les journées s’enchaînent à un rythme effréné, et comme chaque soir vous finissez affalée sur le canapé, un plaid doudou sur les genoux, à déprimer devant une émission « docu-réalité » qui finit par vous faire flipper.

Alors, pour que plus jamais vos soirées ne ressemblent au scénario d’un film d’auteur chinois minimaliste, voici les meilleures stratégies à adopter de toute urgence !

1. Refaire sa déco

Évidemment, si vous rentrez chez vous tous les soirs pour vous retrouver face à 4 murs blancs, on comprend que vous soyez en mode déprime... et si vous ne voulez pas que ça finisse par des cachetons de Prozac avant d’aller dormir, un petit tour chez Leroy-Merlin ou Ikea s’impose au plus vite !

Coussins colorés, tableaux, guirlande lumineuse… On se crée un vrai cocon douillet et chaleureux qui nous donnera vite envie de filer du bureau pour se réfugier dans son antre, voire d’y inviter 2-3 potes pour un apéro improvisé (bah oui, on n’a pas galéré à faire tout ça pour que ça reste dans l’ombre !).

2. Se faire un carnet de bord des jolies choses

Oui, comme quand vous étiez gamine et que vous aviez un carnet intime planqué sous votre oreiller, on s’offre un joli carnet et un stylo-plume pour coucher sur le papier les petites choses toutes bêtes qui nous ont plu pendant la journée : ce barbu qui a laissé sa place à une dame âgée dans le métro, ce minuscule nuage égaré dans le ciel bleu, ce petit garçon qui vous a souri de toutes ses dents écartées dans la rue…

En plus, ça nous force à être plus attentive pendant la journée, et ça nous fait du bien !

3. Ajouter du vert dans notre appart

Alors oui, même dans vos 22m2 tout riquiqui, vous pouvez avoir votre petit coin de verdure ! Avec des suspensions à accrocher aux murs, histoire de ne pas perdre de place, on fait pousser de la menthe pour nos tisanes, du thym pour notre poisson grillé, du basilic pour nos plats de pâtes…

Si on n’a franchement pas la main verte, on se rabat sur les cactus, increvables et parfaits avec leur format miniature que l’on peut déplacer à volonté.

4. Passer des heures sur Pinterest

Épingler toutes les idées de DIY qui nous font flasher, et ensuite se mettre vraiment à leur réalisation !

C’est enfin l’occasion de mettre sur papier les photos de Noël dernier et de personnaliser sa déco sans se ruiner en petites babioles chez Ikea qui finissent par ruiner votre compte en banque sans que vous compreniez bien le phénomène…

5. S’atteler aux fourneaux

Puisque de toute façon, votre estomac va réclamer sa pitance habituelle, autant que ce soit du bon, du beau, du frais joliment servi et qui donne envie !

Bien entendu, on ne va pas devenir une pro du pot-au-feu en claquant des doigts, mais on peut commencer par tenter quelques recettes repérées sur Instagram ou Pinterest et qui paraissent à notre portée (miam, un petit risotto au potiron, des croquettes toutes bêtes de chou-fleur au parmesan, des lasagnes aux poireaux…).

Mine de rien, ça permet de s’activer, et surtout d’inviter des potes-cobayes à faire des tests ! Et puis si c’est raté, on se fait inviter au resto...

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest