ÉVITER la tête de BOURRÉE rougeaude en Hiver, c'est possible

Hiiiiiiii nooooooon revoilà l’hiver et son cortège de températures givrantes, de bonhomme chelou en costume rouge à tous les coins de rue et de menaces d’étouffement sous des montagnes de fromages fondus…

Avant que votre épiderme ne sombre définitivement dans une version rubiconde et effrayante de vous-même, il est temps d’activer le plan dégel.

1. Ranger ce nettoyant trop décapant illico presto

Ah oui il a bien servi pendant la canicule, quand notre épiderme était au max de son évaporation, mais on est bien obligé de le reconnaître : on n’est plus en été… Et plus on nettoie en croyant bien faire, plus on agresse notre peau qui en punition va nous produire du sébum en masse pour se venger.

Le bon réflexe : adopter un nettoyant ultra doux spécial peaux sensibles, dermatologiquement testé et tout le tintouin. Oui oui, on peut même prendre le gel spécial peaux atopiques, même si on n’a pas une peau atopique !

2. Apprendre à jongler

OK, on ne va pas lâcher d’un coup son fluide matifiant parce qu’on a quand même une peau grasse à la base… En revanche, on saisit toute l’importance de l’alternance, qui n’est pas seulement un terme employé aux JT pour parler du gouvernement.

Le bon réflexe : un jour sur trois, troquer son soin anti-brillance contre une crème un poil plus riche, qui va aider la peau à rester bravement vaillante face à la bise glaciale.

3. Plonger dans l’huile

Oui, le gras, c’est la VIE ! Commencer par mettre de côté ce vieux cliché tout pourri qui dit que gnagnagna l’huile bouche les pores et blablabla. Non. Il suffit juste de trouver la bonne huile pour sa peau ! (et pour cela suivre notre petit guide)

Le bon réflexe : une fois qu’on a trouvé son huile de prédilection, il n’y a plus qu’à mettre en application… A savoir, dès qu’on en ressent le besoin, enduire son visage le soir d’une bonne giclée d’huile en massant pour faire pénétrer.

4. Pschitter

Non, ce n’est pas seulement en été que la peau a besoin d’être abreuvée de bons actifs… L’hiver aussi ça déshydrate ! Avec la chaleur des radiateurs à fond et les coups de chaud-froid qu’on se prend dans la tronche en mettant un pied dehors, notre peau a de quoi virer toute rouge.

Le bon réflexe : pour chaque nettoyage de peau, le matin, utiliser une eau thermale en spray, hyper apaisante. Et le soir en rentrant, pschitter un nuage bienfaisant sur son visage.

5. Concocter une parfaite petite recette maison

Parce que parfois, il en faut peu à notre épiderme pour le rendre heureux… 2-3 ingrédients tout bêtes de la cuisine, et hop on retrouve une peau de bébé en un masque bien mixé.

La bonne recette : 1 banane + 1/2 avocat + 1 cuillère à soupe de miel. On écrase le tout à la fourchette, on pose tout de suite sur le visage en prévenant Sieur Moustaches qu’il a interdiction de nous lécher la tronche, et on attend dix petites minutes avant de rincer à l’eau claire. A faire une fois par semaine pour une peau toute ravigotée !

6. Savoir camoufler

Parce que quand c’est rouge, et qu’on n’a pas le temps d’attendre que ça passe, le maquillage peut être un allié très très précieux !

Le bon réflexe : le principe de base pour les peaux sujettes aux rougeurs, c’est d’utiliser des produits contenant des pigments verts, qui vont neutraliser le carmin. Pour ne pas accentuer le côté « poupée russe un peu bourrée », éviter le makeup rosé, et opter pour du gis, du bleu…  

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo : Pinterest