Savoir bouger au LIT sans devenir POM POM GIRL

Au lit, j'ai longtemps eu la sensation de me mouvoir comme un petit poulpe mou et peu sûr de lui alors que je rêvais d'être aussi sensuelle qu'une panthère noire…

Mais pour devenir sexy sans en faire trop, il faut éviter les écueils et les étranges conseils qui veulent faire de moi une championne du strip-tease ou une danseuse au sourire crispé à cause de son chignon beaucoup trop serré qui sautille dans tous les sens.

1. La souplesse (presque) naturelle

Hop, quand Jerry et moi nous lançons dans une petite séance de galipettes endiablées, j'ai parfois tendance à virer gymnaste à l'entraînement. Je tends les pointes, les jambes, contracte les mollets, les bras, bref, mon cher et tendre a vite la sensation d'être beaucoup trop à fond dans une épreuve des Jeux Olympiques.

Petit à petit, j'ai appris à me dééétendre et à bouger en faisant preuve d'un peu plus de souplesse ! Sans dire que je suis gracieuse comme une danseuse étoile, je sais que je me rapproche de la loutre qui glisse dans l'eau, au moins.

2. Les roulés-boulés

Dès qu'il s'agit de changer de position pour tenter celle du chien à trois têtes qui salue le soleil (oui, oui, ça existe, vous chercherez), nous nous transformons à deux flans qui glissent chacun sur un bord de l'assiette : le bas part avant le haut, ça tremble, ça ballotte, ça se rentre dedans…

Avec un peu d'entraînement ensemble, on a fini par réussir à passer de haut en bas sans se flanquer de grands coups de pieds ou de coudes. En gros, on est passés de flans à crème anglaise, une fois qu'on a compris comment être en osmose.

3. Le rythme naturel

Dans les films, j'ai toujours l'impression que les nanas se glissent sous des draps de soie avec un sex-appeal totalement impossible à atteindre et se frottent à un Apollon au corps parfait qui fait complexer Charmant… Et dès qu'ils entament leur partie de chose, ils se mettent à effectuer une choré tout à fait peu naturelle qui me rappelle ma prof de danse du lycée et ses « 5, 6, sèté 8 ! ».

En ce qui me concerne, j'essaie plutôt d'adopter un rythme naturel, sous peine de me concentrer sur une chanson totalement au hasard et de me mettre à marmonner les paroles pendant que Jerry me bisouille le cou…. Si c'est du Joe Cocker, ça passe. Si c'est du Johnny, c'est moins sexy.

4. La sirène sexy

On est d'accord, sirène sexy c'est un doux euphémisme. Vous en avez déjà vu, vous, des sirènes pas sexy ? Bon, partant de là, je me suis dit que c'était une excellente source d'inspiration pour acquérir du sex-appeal et des mouvements aussi smooth que du smoothie.

Au départ, je ressemblais plutôt à une nageuse synchronisée, crispée, toute en saccades et gestes désordonnés… Mais avec le temps et beaucoup de décontraction, je m'approche maintenant plus de la sensualité d'un petit phoque en pleine traversée de l'océan Arctique !

 

Du coup, Charmant et moi ressemblons de plus en plus à un couple décomplexé et ultra souple et de moins en moins à deux catcheurs en plein moment difficile !

Crédit Photo : Instagram