NOEL approche, j'ANGOISSE #NousOnPrendUnNorman

Ça y est, c’est là, on ne peut plus y couper, Noël arrive. Les sapinettes en plastique courent les vitrines (et les bureaux de collègues aux goûts douteux), chaque personne que l’on croise parle de « faire son sapin », SON sapin, comme si ce pauvre avait voulu se faire couper les pattes pour venir crécher sur un tapis et c’est la panique absolument partout : « Hannnnnn là là j’ai pas fait mes cadeaux ! J’ai pas choisi le dîner encore ! Han et puis cette année on ne sait pas si on le fait le 24 ou le 25 ! »

Du coup moi, je m’en fous pas mal de Noël ou de décembre qui est là, mais les gens, les enfants, les trucs brillants, les étoiles dorées me donnent des sueurs froides et me font angoisser…

1. L’orgie de paillettes

Au monop’, tu ne peux plus toucher un truc sans te foutre des paillettes partout. Le seul plaisir de ma pause déj’ consistait à acheter des tasses à café et des torchons et là, fini. Noël a pris d’assaut tous les rayons des magasins et tu ne peux plus acheter un gobelet sans qu’il y ait une sapinette ou une tête de renne dessus.

Comme si j’allais refaire toute ma déco et acheter de la vaisselle dorée pour UN putain de dîner sans goût tant on a mélangé champagne et vin !

2. L’ignominie des gosses

Déjà qu’un gosse c’est chiant, mais alors à Noël… On crée des armées de monstres. En juin on commence déjà à les chauffer : « Attentiooooon, si tu n’es pas sage, pas de Père Noël cette année ! » Mais de quoi ? Même sans Père Noël tu vas être sage petit trou duc’ !

Ensuite en octobre ils ont des calendriers de l’avant avant Avent et dès mi-octobre TOUT le monde leur demande de « faire leur liste de Noël ».

Un peu comme si on se mariait chaque année et qu’on nous disait : allez vas-y c’est cadeau, les gens ne sont là que pour t’offrir des trucs cool et chers, profite d’eux.

Ça donne des enfants hurlants et capricieux qui, à Noël, passent de famille en famille sans dire bonjour, inspectant les moindres recoins de sapin pour voir s’il n’y a pas encore un cadeau de plus pour eux.

3. La théorie du sapin

Tous les ans c’est pareil : le grand débat de l’odeur contre l’aiguille. « Ah moi je prends de l’épicéa, ça sent meilleur », « Oh ouais mais les épines… Tu vois pas, ça se fout partout… », « Nan le mieux c’est de prendre un Norman… C’est un peu plus cher mais au moins ça sent ET ça ne perd pas ses épines… »

Bien sûr, tout cela dans la bouche de Véro, Soso et Carl qui portent des jeans en coton bio et s’insurgent contre ceux qui ne mangent pas bio…

4. Les friandises dégueulasses

« Tu veux un marron ? Prends un marron glacé, ils sont divins ! », « J’ai fait des petits gâteaux à la cannelle en forme de sapin, tu en veux ? »

Rah mais barrez-vous avec vos trucs imbouffables, j’ai toutes mes dents et ce n’est pas parce que c’est Noël que je veux subitement me foutre deux tonnes de sucres en perf’ ! C’est quoi le jeu, dégommer le plus de gâteaux dégueu’ pendant Noël pour faire des réserves contre le froid ? Il y a des manteaux les gars hein, c’est bien aussi les manteaux.

5. Le « tout Noël »

« Veux-tu un thé de Noël ? J’ai de la bière de Noël aussi ? »

Calmons-nous avec ça. C’est juste du thé orange-badiane et cette bière n’est ni plus ni moins qu’une bière rousse. Ce n’est pas parce qu’ils collent des flocons de neiges rouges et dorés sur tout qu’il faut se faire avoir.

On ne se transforme pas en Père Noël après avoir bu ces trucs hein, ce n’est pas un élixir de jouvence, un truc magique qui te rendrait rouge, barbu et illimité en cadeaux.

6. Le harcèlement de Noël

Non moi je ne me sens pas bien parce que j’ai l’impression d’être harcelée partout par des petits lutins malsains qui me crient : « Ventre privée spéciale Noël ! », « Dernière minute pour offrir ses cadeaux ! »

Décembre doit être un mois dangereux pour la santé publique, un mois ou le nombre d’infarctus, d’ulcères, de crises de panique doivent se déclencher à vitesse grand V. Déjà parce qu’on mange trop, ensuite parce que les boutiques veulent nous voir décéder : musique à fond (Etoileuuuh des neigeuuuuh, mon cœur amoureuuuux remixée rock), petites étoiles dorées balancées un peu partout dans les magasins (n’essayez pas d’en attraper une, ça rentre sous les ongles et ça fait terriblement mal) et oursons de Noël, sapinettes de Noël, bonhomme de neige de Noël… Tout est là pour que nos yeux et nos oreilles décèdent…

 

Alors ça y est, je commence à stresser… En plus, putain, j’ai toujours pas fait mes cadeaux !

 

LP.

 

Crédit Photo / Pinterest