Les PIRES phrases de COUPLE que je me tape en SOIREE

A priori je n’ai rien contre les gens en couple, c’est charmant, c’est sympa, ils cuisinent souvent plus et mieux que mes potes célibataires qui ont oublié que le vin ne se buvaient pas dans des verres à moutarde…

Mais parfois, certains couples devraient se prendre une grosse tarte à l’arrière de la tête : « Tu arrêtes ça maintenant ! »

1. Le miaulement gênant

C’est ce moment où seuls eux, dans leur bulle, ne voient pas que la terre entière est gênée par leur attitude : « Bébééééé [moue boudeuse et bruit de chiot] mets tes chaussons tu vas faire des traces ! »

Hein ?! Mais ça va pas… A quel moment ce couple a vrillé pour qu’une telle phrase puisse sortir comme ça une assemblée ?!

2. La disparition du « je »

Autre problème d’un couple d’amis : ils ne sont qu’un. Oui alors dit comme ça c’est mignon, ça fait romantique « Ils ne font qu’un et ils vécurent heureux blablabla ». Non mais eux ont littéralement disparu.

Ça donne des : « Oh avec Chatte on vous a fait un p’tit clafouti, vous nous en direz des nouvelles ! »

Chatte ? Clafouti ? Non, ni l’un ni l’autre ne va !

3. L’intimité affichée

J’ai parfois entendu, non sans dégout, des histoires tellement intimes de leur couple… Des trucs que tu oses à peine dire à ton médecin…

« Bah avec son grain de beauté qui s’est mis à saigner on a eu peur… Hein chéri ? C’est vrai que là ça se calme mais quand c’était purulent, c’était pas joli à voir ! »

Merci mais non, je ne vais pas prendre de clafouti.

4. Le sujet qui fâche

Règle numéro 1 : ne PAS s’engueuler devant les gens. C’est horrible, tu te demandes si tu dois participer à la querelle du coup… « Ah non moi je pense que Philippe a raison là tu te comportes comme une grosse conne Sophie ! »

Donc non, on ne peut pas dire ça car on est bien élevés NOUS, on ne dit rien, on reste plantés là avec notre verre de vin en l’air en souriant bêtement pensant qu’ils ne s’engueulent pas vraiment, qu’ils rigolent un peu… Mais non. Et il n’y en a pas un qui a la décence de stopper les choses : « Mais t’es con franchement, on ne va pas vider la bouteille de vin dans le Bourguignon ! », « Mais laisse-moi faire bordel, je sais très bien ce que je fais. Toujours à vouloir tout diriger hein, comme ta mère ça ! »

Stop, pitié, stop, tout le monde est près de la fenêtre, prêt à sauter…

5. Le roulage de tractopelle

Je ne suis pas prude mais franchement je n’ai pas envie de connaître la couleur des papilles de mes potes… Oui vous vous aimez, OK vous avez une vie sexuelle trépidante, très bien !

Mais pitié cessez de vous galocher dans le canapé là, le chat est traumatisé et je sens que mon ficus tourne de l’œil. C’est fou quand même, je ne passe pas un quart d’heure à caresser mes plantes en leur parlant devant tout le monde ? Bon bah c’est pareil, un peu de décence nom d’une pipe !

6. Les souvenirs à foison

J’étais tranquillement posée dans le canapé, la playlist tournait gentiment mais, toutes les deux chansons, il y avait le petit couple qui se regardait en coin et minaudait avant de raconter une anecdote qui n’intéresse qu’eux : « Tu te rappelles ? Haaaan, sur cette chanson, on a dansé à Bali comme des fous, et j’avais bu trop de caïpi alors je suis tombée dans le sable hiiiii ! »

Non mais est-ce que moi je raconte comment, sur cette chanson, on a bu cul sec nos pintes de bières avant d’insulter un videur ? Non.

 

Bon alors on se calme les petits couples, on ne pollue pas les soirées d’anecdotes relou, on ne fait pas l’amour sur le canapé devant tout le monde et on limite les surnoms cons. Merci.

 

LP. 

Crédit Photo / Pinterest