J’ai essayé d’être une FILLE GLAMOUR

Je suis beaucoup de comptes Instagram de filles qui ont des salles de bain dingues, des routines beautés, des petits produits bizarres pour corriger les cernes et illuminer le teint…

Mais moi je n’arrive pas du tout à garder ma salle de bain ordonnée, j’oublie toujours de me servir des produits de beauté que j’ai acheté et si je n’ai pas de résultat au bout de trois jours, je ne mets plus cette crème…

Et puis j’ai rencontré cette nana lors d’un rendez-vous, propre sur elle, au rouge à lèvres impeccablement mat et fausse fourrure rose pâle à tomber par terre. Je me suis dit, c’est ça être glamour. C’est cette douceur et cette sensualité en même temps…

Alors j’ai voulu essayer.

1. La tenue

Un petit effort, ce jean et ce t-shirt noir manquent de sensualité… Alors je fonce dans le fin fond de ma penderie et attrape tous les trucs que j’ai acheté en ligne en pensant « Cette année, le nouveau-moi portera du léopard ! », « C’est sûr, je suis une fille à pantalon taille haute… » et que je n’ai jamais porté.

Je dégote une robe en velours sombre vert émeraude. Je me dis : parfait (c’est vrai que cette robe est très belle en soi…), cette robe va immédiatement me donner la touche de glamour qui me manquait.

Bon, si je ne l’ai jamais mise c’est que mon moi-sans-pitié m’avait dit « Non. Never. » et j’aurais dû l’écouter. J’ai passé la journée à recevoir de nombreux regards interloqués et beaucoup de réflexions… « Oh c’est marrant… Je ne t’imaginais pas porter des trucs comme ça. », « Je peux toucher ? », « Purée ma mère a un fauteuil exactement de la même couleur ! »

Personne n’a vu le glamour… Personne. J’ai donc refourgué cette robe aux Emmaüs et repris mon vieux jean…

2. Le maquillage

Je suis plutôt du genre mascara, crème teintée et hop, l’affaire est jouée. Mais non, la fille glamour a « ses petits secrets beauté » alors j’ai rangé mes placards, fait des pots à crayons, à rouge à lèvres, à pinceaux et tout ce « beau » m’a donné envie d’entrer dans la routine glamour de ces instagrameuses mystères…

J’ai barbouillé ma figure de sérum, mis un peu de fard à paupière bronze et choisi un rouge à lèvres ultra rouge. OK ça a choqué, mais je reçus mon petit lot de compliments…

Bizarrement, passé 15h, plus de compliment… Je ne comprends pas, le charme n’opère plus ?! Je file dans les toilettes et regarde mes lèvres : un contour rouge vif et l’intérieur nu… Un vraie bimbo des années 2000. J’ai encore du boulot…

[SAUT_PAGE] 

3. La démarche

Courir dans l’open space comme une tarée en Stan Smith, ça n’est pas très glamour. J’ai donc décidé que mon allure générale devait aussi prendre du galon, alors j’ai ralenti le pas, j’ai mis des boots à talons, j’ai imaginé marcher sur des gros raviolis géants et on m’a dit « PARDON ! Vaisselle… »

Monique ne comprend rien au glamour…

4. La parole

Rire grassement aux blagues de Patoche c’est cool, mais ça manque un peu de glamour parfois. Alors j’ai maté des vidéos de symboles de la beauté et de la classe et elles ont toutes une voix hyper suave et grave.

Je me suis dit, mais ouais, c’est ça le truc, parler lentement, un peu bas, pour créer une aura mystérieuse autour de soi…

Alors j’ai passé une journée à baisser d’un ton, à parler calmement, à susurrer… Bon, ça a charmé deux personnes qui ne me connaissaient pas mais tout le reste du bureau m’a dit : « ooooouh, tu couves un truc toi ?! »

[SAUT_PAGE] 

5. Le regard

Pour être glamour il faut un regard. Bah oui, un regard un peu félin, un peu doux mais intense, un peu mystérieux mais plein de promesses… Je me suis entrainée devant le miroir : intense (gniiiiin), mystère (fffffff yeux plissés), félin (cccchhhhhhiiiouuuuu)…

Alors j’applique ces techniques dès la réunion du lendemain, je parle en fixant dans les yeux intensément et le client se met à cligner des yeux, à se toucher le nez, à se frotter les joues pour voir s’il a trop de sébum… Je me rends compte que je le mets totalement mal à l’aise et la réunion se finit vite avec un « On se fait un call rapidement ! » Oui allez, comme ça tu ne verras pas mes yeux superpuissants…

 

Bref, je ne serai jamais une fille glamour.

LP.

Crédit photo / Pinterest