Je pars en VACANCES au BUREAU #Craquage

Voilà, ça y est, le bureau m'a eue et j'ai atteint mon point de non retour : je craaaaaque !

En même temps, je n'ai pas pris de vacances depuis plus de six mois, contrairement à tous mes boulets de collègues qui sont rentrés bronzés de leur semaine en Grèce, croisière dans le Pacifique ou mois de road-trip aux États-Unis.

Alors j'ai pris la grande décision de lâcher prise et de prendre des petites vacances au bureau, comme ça, pour voir.

1. Le confort avant tout

C'est le maître-mot des vacances, le confort. À la maison, j'ai bien mis ça en pratique avec une foule de coussins, de plaids et de pyjamas tous plus confortables les uns que les autres. Mais au bureau, j'ai encore un peu de mal à arriver avec ma couette…

Alors j'ai trouvé la parfaite alternative : plus de chaussures. J'ai pris le tapis qui traînait dans l'open space, je l'ai glissé sous mon bureau et pour pouvoir traîner en chaussettes touuute la journée. Dès que je suis assise, je vire mes boots et je me prélasse en chaussettes avec délice.

2. La musique qui fait du bien

Finies les playlists de musique douce pour ne pas trop perturber mes collègues quand j'ai enfin le droit d'allumer notre super enceinte commune. Adieu Radio Classique qui me berce toute la journée quand j'essaye de me concentrer sur mon boulot…

Bonjouuuur la playlist ultra vitaminée et régressive qui me rappelle les voyages en voiture avec pôpa et môman quand on partait en vadrouille au mois d'août ! La Compagnie Créole, Tata Yoyo, Michel Berger et YMCA, j'en connais deux où trois qui vont agiter leur popotin dans le fond de l'open space.

3. La comfort food partout

Bah oui, on ne va pas se mentir, 90 % de l'intérêt des vacances réside dans la bouffe qu'on va pouvoir goûter là-bas… Au boulot, point de pâtes à l'encre de seiche (coucou Venise), ni de curry ultra épicé (coucou le Sri Lanka), non, donc j'ai du faire avec les moyens du bord.

J'ai rempli un étage du frigo avec toutes les choses que j'aime le plus au monde : du chocolat, des Knackis (oui, c'est ça mon vrai point faible), du smoothie à l'ananas, des rillettes de thon, bref, que du bonheur. Comme ça, à défaut d'avoir l'évasion, je peux au moins me payer le luxe de manger ce qui me plaît !

4. Le lâchage prise total

D'habitude, je suis du genre à ne prendre aucune pause. Je ne fume pas, donc pas besoin de sortir en douce trois fois par jour pour aller en griller une avec le beau gosse du 6e (coucou Soso) et je mange sur un coin de mon bureau mon énorme salade composée histoire ne pas perdre de temps.

Mais là, puisque je me mets en mode vacances, je change radicalement mes habitudes.

5. La lecture du guide

Puisqu'il me restait quelques jours de congés, j'ai fini par craquer et mettre Charmant à découvert avec moi… Mais en contrepartie, on va enfin faire le voyage à Lisbonne qu'on planifie depuis des années !

Bon, par contre, c'est dans quatre mois… Pas grave, étant donné que j'ai déjà amorcé ma période de vacances au bureau, je vais continuer sur ma lancée et préparer le voyage au mieux. Hop, je me ratatine sur ma chaise, je me planque derrière mon écran et je me plonge avec délice dans le guide de notre prochaine destination !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest