Mon UTÉRUS ne sait pas s'il veut un BÉBÉ, que lui répondre ?

Alors voilà, ça fait quelque temps qu’une drôle d’idée me trotte dans la tête, et devient de plus en plus insistante… oui, je songe à avoir un môme à moi, à y consacrer 9 mois de mon corps et même à l’en faire sortir dans un bain de sang (enfin, si on peut éviter cette partie-là, ce ne serait pas plus mal).

Le seul hic, c’est que mon utérus, quand j’ai commencé à le questionner l’air de rien sur le sujet, a paru horrifié… 

1. Lui : « mais attends je vais gonfler sa race et devenir énorme jusqu’à la fin des temps ?! »

Mais nooooon buddy, bon enfin oui un peu, pour un peu de temps… Après tu te reformeras t’inquiète (note à moi-même : penser à vérifier auprès de mon gynéco cette histoire d’étirement de l’utérus et de retour à la normale).

2. Lui : « ah ouais peut-être mais ça doit être HYPER douloureux ce truc-là, quand même ?! »

Ouhhhhhhhhhla, tout doux mon p’tit… tu sais bien que je suis déjà ultra douillette quand il s’agit d’enlever la bande de cire sur le maillot, alors tu ne crois tout de même pas que je vais t’infliger un truc qui t’oblige à être sous morphine pendant 9 mois…

3. Lui : « Attends attends attends… revenons sur cette histoire de gonflette… Je risque pas de claquer dans l’histoire, au moins ??? »

Meuhhhhhhhh non mais quelle idée enfin ! Oui bon, on lit des fois des histoires un peu gore, mais ça, ça arrive à quoi, 0,001 % des femmes enceintes ? Allez, tu ne vas pas nous en faire un frometon !

4. Lui : « Y’a quand même un sacré truc qui me dérange… tu te rends bien compte que je vais me coltiner le môme pendant 40 semaines non stop ??! »

Ah oui non mais ce n’est pas non plus comme si tu allais devoir changer les couches dégueu et lui filer la becquée toutes les 2h hein… Tout ce qu’on te demande, c’est de lui faire gentiment un peu de place, et puis après je récupère le marmot, t’inquiète.

5. Lui : « Et l’expulsion, on en parle de l’expulsion ? Les contractions et tout ça, j’en ai entendu parler quand même… »

Ah oui non mais là je t’arrête tout de suite : moi, si je n’ai pas la péridurale, je n’expulse rien du tout. Non, sur ce coup-là, fais-moi confiance, je beuglerai tellement fort qu’ils vont me faire la piquouse dans la minute de mon arrivée, tu verras !

6. Lui : « Bon je sens que je suis en train de me faire entuber, mais si tu y tiens… »

Là, j’avoue, j’ai eu un gros blanc parce que d’un coup, j’ai commencé à flipper grave et finalement, je me suis dit que peut-être, à tout bien y réfléchir, ça pouvait bien attendre encore un peu… hein ?!

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo : Pinterest