Mes ASTUCES pour des cheveux plus SAUVAGEONS

Ma perruque, je l'aime belle, propre, disciplinée et douce comme celle d'un petit poney hennissant dans un champ de blé.

Mais je l'aime encore PLUS sauvage, foutraque, bordélique et volumineuse comme celle de la géniale Ursula dans « La Petite Sirène » !

Alors pour qu'elle ne soit jamais ennuyeuse et molle comme un plat de raviolis vapeur, j'ai des astuces plein ma hotte de Mère Noël...

1. Le volume wavy

Pas la peine d'aller chercher midi à quatorze heures, parfois (ne me demandez pas ce que veut dire cette expression, par contre), les choses les plus simples sont les plus efficaces !

Pour avoir toujours un look de surfeuse sur le retour, je dompte ma crinière avec un spray texturisant, puis j'attrape mon fer à lisser, arme du crime parfaite. Je prends une mèche, je lui fais faire une torsion dans le lisseur sans descendre sur la pointe, c'est CA le secret des coiffeurs pour un wavy de rêve !

Et je n'oublie pas de passer joyeusement les doigts dans les cheveux pour froisser tout ça avant de sortir.

2. Le séchage tête en bas

Le torticolis me guette, mais j'ai envie de sortir avec un volume savamment travaillé : hop, c'est l'heure du séchage tête en bas ! Pour ne pas attraper de pneumonie, il arrive un moment où je dois forcément passer par la case sèche-cheveux…

Mais qui dit sèche-cheveux dit souvent brushing raplapla et complètement raté. SAUF quand je m'incline comme bambou plié en deux et que je me la joue Tina Turner en relevant la tête… Tadaaaam !

3. Le coiffage avec le casque

Je vous vois venir tout de suite et lever les yeux au ciel en imaginant que je vous parle du casque préféré de toutes les mémés qui vont chez le coiffeur le samedi matin. Rassurez-vous touuut de suite et attrapez plutôt votre casque audio !

Bah oui, quand je sors de chez moi et que j'ai encore les cheveux un peu humides (panne de réveil du lundi oblige), je m'emmitoufle dans ma grosse écharpe chausson et je dépose mon casque sur mes oreilles. Ensuite, j'enroule des mèches autour, pour qu'elles fassent de beeeelles ondulations en séchant.

4. Le shampooing sec

Je n'ai encore rien trouvé de plus efficace ni de plus magique pour me sauver des bad hair days… Quand je vois dès le premier coup d’œil dans le miroir que ma crinière et moi n'allons pas réussir à trouver un terrain d'entente, je pulvérise une belle dose de shampooing sec sur mes racines, je brosse pour enlever le surplus de poudre blanche et je froisse, froisse, froisse pour un effet wild.

Sinon, j'ai aussi découvert la magie de la petite poudre volumatrice que je dépose tranquillement sur mes racines (et à petite dose, pour éviter l'effet carton) avant de passer les doigts dans ma chevelure pour lui faire prendre le pli parfait.

Et je n'hésite pas à tout refroisser souvent dans la journée, histoire de ne jamais retrouver un style trop raplapla… Alors zou, petit coup de froissage toutes les heures, planquée derrière mon ordi !

5. Le messy bun

Vous voyez la coiffure parfaitement négligée mais aussi parfaite que détendue que vous voyez sur toutes les photos Pinterest de nanas ultra lifestyle ? Eh bien sachez qu'il est POSSIBLE de la réaliser !

Il m'a fallu énormément de patience, beaucoup de ratés, des soirées perdues à ne faire que ça et un an de retraite chez les moines tibétains pour me reconnecter avec mon moi intérieur, mais aujourd'hui, je maîtrise ENFIN le messy bun !

À moi les cheveux ultra wild, savamment décoiffés et les petites mèches folles qui ne sortent qu'à certains endroits stratégiques !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest