J’ai tenté d’avoir un APPARTEMENT PINTEREST

A force de scroller Instagram et de faire des tableaux Pinterest en imaginant qu’un jour, ça me servira à décorer ma maison de 250m2 au bord de l’eau ouverte par une grande baie vitrée sur la mer, je me suis dit qu’il fallait arrêter de rêver et commencer par tenter d’avoir un appartement un peu plus rangé et soigné pour vivre un peu plus comme dans mon rêve de princesse…

Je me suis donc attelée à penser mon appartement en mode « #lifestyle #coffee #instadesign »

Ça n’a pas été triste.

1. Le tri de l’enfer

Je voyais bien sur Pinterest, que les maisons trop bien décorées n’avaient pas de chaussettes qui trainaient par terre, de piles de magazines vieux de dix ans et de mugs douteux que l’on garde depuis notre première année de fac quand mémé nous refourguait tout ce qu’elle avait en matière de vaisselle…

Pièce par pièce (oui donc pas tant que ça puisque je vis à Paris), j’ai trié mon appart’ pour avoir une maison lumineuse et rangée…

En réalité j’ai eu envie de crever… Huit sacs poubelle, deux lumbagos et trente kilos de poussière plus tard, je me suis demandée si je voulais vraiment jeter ce mug géant… Oui il est moche, oui mais j’ai quand même passé toutes mes années fac avec ? Est-ce le moment de grandir ? Suis-je trop nostalgique ? Ça s’est fini avec un verre de vin en feuilletant les albums photos de ma Terminal L en chialant… N’importe quoi.

2. La décoration prise de tête

Une fois mon appartement vide et clinique, il a bien fallu que je me creuse un peu les méninges pour repenser ma déco. Là c’était vraiment trop déprimant. Rien ne trainait, j’avais l’impression d’être dans un hôtel chic ou tu remets toujours la tasse à café à la bonne place tant tu te sens mal de bouger cette mise en scène parfaite.

Alors j’ai écumé les HEMA, IKEA et Monop’ pour trouver des petits accessoires stylés. Hop des bougies ici, hop un petit vase par-là, hop… j’ai tout réencombré de déco neuve et pseudo scandinave…

3. Le nettoyage de Cendrillon

Alors oui c’est vrai, ça avait un peu de gueule quand même… Mais du coup, chaque fois que je faisais tomber une miette ou une peluche de pull, je me ruais dessus et paniquais à l’idée de voir la moindre anicroche dans cette déco parfaite.

Je restais là, à demi assise sur mon canapé (il ne fallait pas froisser ce beau plaid que j’avais mis huit heures à plier) en me demandant ce que je pouvais bien faire de cool dans ce lieu tout beau. Et puis je commençais à me poser, à profiter, et je revoyais une plume de coussin sur mon tapis, je me relevais en catastrophe pour aller la mettre à la poubelle… Bref, j’ai passé l’après-midi à être Cendrillon.

4. Le moment « hygge » qui déborde

J’arrive en fin à me poser en fin de journée, j’allume mes bougies (mais pas celle qui m’a coutée un bras parce que quand même, je veux la laisser vivre encore un peu…)

Je me prépare un chocolat chaud dans une belle tasse en céramique (Adieu mug Friends) et enfile mes chaussettes « ultra conforts mais joliment décorées pour ne pas faire plouc ».

Je pose le tout et plof. Mon genou shoote dans la table basse, le chocolat chaud déborde, je m’en fous partout et fais une grosse tache sur mon plaid tout neuf. Ultra énervée je balance le tout dans l’évier et me fais une menthe à l’eau dans un verre Duralex.

5. Les invités trop foutraques

Bien sûr, je veux me la raconter un peu et montrer ma nouvelle déco, mon nouveau « Moi en mieux » à mes amis. J’organise un apéro dinatoire (entendez, « je me ruine chez Picard »), allume des bougies, dispose mes coussins.

Ils arrivent, remarquent à peine ma nouvelle déco, chopent les coussins pour se les caler dans le dos et allument leur clope avec mes bougies senteur « herbe fraiche »…

Hiiiiiiin. Mais on devait tous se mettre en chaussons, écouter de la musique douce et parler posément comme des grands avec des appart’ Pinterest… Non, en fait, ça s’est fini comme d’hab’ à casser du verre à pied, assis par terre sur mes beaux coussins en s’écoutant des vieux tubes débiles…

6. Le retour à la normal

Après une semaine passée en mode « Pinterest », je reviens avec des taches de vin et de chocolat chaud sur mon plaid, des bougies qui ont foutu de la cire partout, des verres cassés et une tasse en céramique avec une contenance trop petite…

Bon, je garde les coussins stylés et les bougies qui sentent bon quand j’ai fait cuire du poisson. Je ne sors plus les verres à pied en Crystal quand mes potes foutraques sont là et j’accepte de voir une peluche de pull par terre.

 

Je n’ai plus vraiment un appartement Pinterest, mais au moins j’ai une vie.

LP. 

Crédit Photo / Pinterest