BEAUTÉ : j'ai réussi à me débarrasser des PELLICULES !

La première fois que j'ai senti ma crinière me démanger, j'ai paniqué en imaginant que j'avais un élevage de poux en train de s'en donner à cœur joie sur le sommet de mon crâne…

Heureusement, ce n'était que des pellicules. Enfin, heureusement, c'est vite dit ! J'ai déclaré une guerre sans merci à ces petites peaux mortes qui menaçaient de me gâcher la vie.

Et j'ai gagnééééé !

1. Le massage au miel

Ma curiosité et ma gourmandise se sont battues en duel pour savoir qui l'emporterait quand j'ai entendu parler de ce masque sucré pour la première fois ! Dans ma croisade contre les pellicules, toutes les astuces de grand-mère étaient les bienvenues, alors j'ai testé le massage au miel.

À chaque shampooing, j'ai dilué une cuillère à café de miel dans une tasse d'eau chaude, avant de me masser le cuir chevelu en douceur.

2. La bonne hygiène de vie

Quand j'ai fait des recherches trèèèès poussées pour savoir d'où pouvaient venir mes pellicules disgracieuses, j'ai appris qu'elles étaient dues à tout un tas de facteurs : l'abus de bonnets doux pendant l'hiver, de jolis bandeaux pour les bad hair days, de température trop chaude quand je fais mes brushings, ou même d'une intense période de stress.

J'ai donc pris de graaandes résolutions pour aider mon corps à stopper net leur production ! Exit le fer à lisser trop chaud et le sèche-cheveux brûlant, je suis repassée au wavy na-tu-rel ! Et pour éviter le stress et la grosse fatigue, je me suis remise à dormir plus de 8 heures par nuit !

3. L'infusion au thym

Mémé Paulette m'a toujours conseillée de miser sur les infusions. Bon, jusqu'ici, j'avais plus tendance à me concentrer sur les bonnes bouteilles de vin rouge, mais j'ai enfin décidé de lui faire confiance.

Alors pour éradiquer mes vilaines, vilaines, vilaines pellicules, je suis allée manger des boudoirs avec elle et j'ai attendu qu'elle me donne le remède miracle… L'infusion au thym ou au tilleul ! Mais pas à boire, à utiliser pour rincer les cheveux qui viennent d'être lavés pour dire un adieu définitif aux pellicules.

4. Le masque aux huiles essentielles

En ce qui concerne les huiles essentielles, c'est ma chère môman qui m'a tout appris… Et à la pharmacie du coin, ils me connaissent bien puisque je viens refaire mon stock très régulièrement pour ne jamais être à court.

Au fond de mon armoire magique, j'ai trouvé le remède miracle pour faire disparaître ces pellicules que je ne voulais pas. J'ai fait un mélange de 20 gouttes d'arbre à thé et 5 cuillères d'huile de jojoba, parfaite pour la douceur et la brillance des cheveux. Ensuite, j'ai appliqué tout ça sur mes cheveux humides, j'ai laissé poser une heure devant mon épisode de « Stranger Things » et j'ai touuuuut rincé !

5. Le gommage au sel

Comme je n'étais pas encore débarrassée de toutes mes ennemies blanches et moches, j'ai fouillé Internet pour dénicher LE bon gommage à faire pour soigner mon cuir chevelu. Là, entre deux recettes farfelues, j'ai enfin dégotté ce que je cherchais !

Hop, j'ai filé à la cuisine une poignée de sel fin que j'ai mélangée avec un demi-verre d'eau pour éliminer mes vilaines pellicules et réactiver la circulation sanguine de mon cuir chevelu. Par contre, je n'utilise cette recette qu'avec parcimonie pour ne pas trop agresser mon cuir chevelu.

6. La bonne température

Depuis l'apparition de mes pellicules, je fais le désespoir de ma coiffeuse que j'appelle preeeesque tous les jours pour savoir comment les éliminer à VIE. Le jour où elle en a eu marre de m'entendre paniquer au bout du fil, elle m'a donné une ultime astuce absolument parfaite…

Ne pas utiliser d'eau trop chaude pour mes shampooings maison, sous peine de trop agresser mon cuir chevelu. Bim, je suis passée à l'eau trèèèès tiède et j'ai pris mon courage à deux mains pour rincer avec de l'eau froide, comme ça, la production de sébum raaaalentit ! Et, en bonus, je garde une chevelure super brillante !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest