J'ai RÉUSSI à avoir un VENTRE plus PLAT !

Et, non, je ne me suis pas mise aux abdos-fessiers à outrance pour me sculpter des tablettes de chocolat dignes des fitgirls d’Instagram… Je n’ai même pas renoncé aux tablettes de chocolat tout court, d’ailleurs ! (pas folle)

En revanche, j’ai juste adopté quelques petits trucs qui ont VRAIMENT fait la différence… et ma bedaine toute dégonflée et moi, on se porte tellement mieux !

1. D’abord, j’ai donné un coup de balai

J’ai décidé de commencer par un grand ménage de printemps, mais intérieur : trop de beignets-frites-raclette-tacos ayant inéluctablement fini par transformer mon estomac en véritable usine à gras mollasson, j’ai mis un (petit) frein et je me suis mise à siroter.

Ma tisane miracle : le gingembre ! 10 minutes d’infusion dans une eau bouillante, à boire sans modération toute la journée… et mon système digestif entier n’en a pas cru ses yeux.

Digestion apaisée, ventre qui a arrêté de faire des « brooo brgl » gênants pendant les réu’ d’après déjeuner, et, oh un ventre plus plat !

2. Et puis, je me suis mise au gras

Bah non, vous vous doutez bien que je n’ai pas plongé dans une bassine de pâté-saucisson-rillettes, hein ! En revanche, j’ai plongé avec délices dans les « bons gras », ceux qui ont fait un bien fou à mon corps et à mon autre gras, celui que je planque sous mes sweats de Bridget Jones.

L’avocat et ses lipides mono-insaturés tout plein de fibres et d’antioxydants, les graines de chia bourrées d’oméga-3 et d’oméga-6 (que je parsème joyeusement sur mes salades, mes yaourts et mes smoothies), ou encore l’huile de lin pour assaisonner mes petits plats : j’ai foncé !

Et plus je me remplis de bons gras, plus je fonds parce que je n’ai plus ces petits creux fatidiques de fin de matinée… Bye bye petites barres chocolatées pleines de calories !

3. J’ai testé mon équilibre

Comme je l’ai définitivement constaté depuis mon tout premier cours d’EPS en 6èB, mon corps n’est pas génétiquement programmé pour le sport. Chacun son truc, hein !

Mais, d’un autre côté, j’ai aussi vite compris que mes bourrelets, ils n’allaient pas disparaître comme par magie en remuant du nez…

Que faire ?! Alors là, trop fastoche : le yoga et le Pilates ont révolutionné ma vie (enfin, au moins mon tour de taille). Essayez donc de tenir la posture de Garudasana (dite de l’aigle) sans vous planter le nez dans le tapis de sol au bout de 2 secondes, tiens !

En fait, c’est tout bête, mais ça marche du tonnerre : tenter de garder son équilibre force tout simplement la sangle abdominale à bosser dur, sans même qu’on s’en rende vraiment compte.

Depuis, les tutos Youtube sont mes meilleurs amis !

4. J’ai tout compris aux fibres

Oui, on nous dit tout le temps qu’il faut manger des fibres pour avoir un mode de vie sain et équilibré, et patati et patata (toute la journée ça n’arrête pas...). Sauf que ce qu’on a oublié de nous expliquer, c’est qu’il existe DEUX types de fibres, et qu’elles ne sont pas toutes faites pour nous aider à mincir !

Donc, s’il y a une leçon que j’ai retenue dans ma vie (et pas grâce aux cours de SVT, hein), c’est que les fibres insolubles sont mes BFF à vie. Parce qu’elles boostent le transit tout en douceur et protègent des vilains ballonnements.

Son de blé, légumineuses (lentilles, pois chiches), céréales complètes (pain complet, riz complet), amandes, pommes… Hop, tous à mon menu spécial ventre plat !

5. Je suis devenue une pro du massage

Bon, d’accord, j’ai juste appris UN bon geste pour masser mon ventre et le rendre beaucoup plus réceptif à mes envies de zénitude et de minceur : allongée sur le dos, un coussin calé sous le popotin, je fais des petits mouvements circulaires autour de mon nombril du bout des doigts, toujours dans le sens des aiguilles d’une montre.

6. J’ai adopté une nouvelle façon de respirer

Parce que le stress se répercute directement sur mon bidon qui se met à enfler à vue d’œil, je garde le contrôle en respirant : je commence en inspirant à fond, puis j’expulse tout l’air en creusant le ventre. Je bloque, et j’inspire à nouveau, mais tout doucement.

Et là, non seulement je me sens toute détendue, mais mon ventre ne stocke plus !

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo : Pinterest