Les ERREURS MODE qui m’ont FAIT exister

Je n’ai pas eu un parcours mode parfait. Claudiquant serait plus juste. Passionnée par la mode certes, mais parfois peut-être trop pour être honnête.

Ado, je me sentais pousser des ailes de styliste et je pouvais découper dans la masse deux t-shirts pour n’en faire qu’un, agrémenter de sequins n’importe quel gilet et bien sûr, orner d’épingles à nourrices de nombreux sac à dos. Les friperies vintages m’ont fait faire quelques dérives… Certes on y trouve de belles pièces, de là à tout assembler pour ne faire plus qu’un avec Zezette, il n’y a qu’un pas…

Petit retour sur quelques pièces qui sont à bannir pour l’éternité.

1. Le double t-shirt

Hey hey merci Avril Lavigne et son t-shirt par-dessus son sous pull… Ça nous a permis d’avoir l’air d’un oignon mal engoncé pendant quelques temps…

Donc non plus jamais, d’abord parce que si on a froid, c’est l’inverse que l’on doit faire : le t-shirt PUIS le pull, ensuite parce que si on a trop chaud, on doit passer aux toilettes pour tout enlever puis remettre juste le t-shirt… Une mode qui n’avait vraiment aucune logique.

2. Le baggy

Oui non désolée skateur et skateuse dans l’âme… Mais ce pantalon gigantesque rempli de poches n’a aucun sens à part te faire ressembler à une benne à vêtements : « Hey oh je suis là, la petite tête qui dépasse de ce tas de fringues floues ! »

Bien sûr pour couronner le tout j’avais tanné ma mère pour qu’elle m’achète des boxer avec un élastique large qui dépassait avec tant de classe du baggy. A part ressembler à un gosse en couche, je ne vois pas.

3. Le débardeur moulant

Le lycra : sensation maillot de bain autour d’un rôti. Plus jamais je ne m’approcherai de cette matière tant elle a fait des ravages. On se sentait un poil sexy avec notre tout nouveau 70 A et on se disait que mouler tout ça dans une matière synthétique serait ravissant.

Non. En revoyant les photos on a envie d’aller étrangler cette ado aux micro seins. Ne jamais tenter de ressembler à une Spice Girls : JAMAIS.

4. Le pantacourt

Ce faux pantalon est définitivement à brûler. S’il fait chaud on se met en short et s’il fait froid en se met en jean. C’est pas compliqué quand même. Qui a inventé « le pantacourt » ? Pour ceux qui ont « mi-chaud mi-froid » ? Pour les flemmardes de l’épilation (allez on l’a toute fait de ne raser que le bout de jambe qui dépassait… »

Je n’ai jamais autant eu une allure de plouc qu’avec un pantacourt. Aucune chaussure de va avec, aucune silhouette n’est mise en valeur avec ça. Ça vous ratatine et vous fait immédiatement passer dans la case « Randonneuse dans le Vercors accompagnée de ses cinq gosses. »

5. Les mitaines

Oui je pensais que ça faisait rock, un peu rebelle… Non mais non, ces mitaines rayées nous donnaient juste l’air d’avoir une maladie qu’on voulait planquer sous nos gants troués.

En plus, c’était dégueu. Franchement passer du café à la barre du bus au sandwich, c’est juste le meilleur moyen de bouffer toutes les bactéries de la planètes. Donc c’est fini, c’est comme le pantacourt, soit on a froid et on met des gants, soit on ne met rien du tout.

6. Le jean en robe

Pire catastrophe que l’on voit revenir un peu et qui est strictement à bannir : cette lubie que j’ai eue (comme beaucoup) d’enfiler une robe par-dessus un jean. Non mais QUI a ordonné ça ? Est-ce qu’on enfile un chapeau ET une casquette parce qu’on ne sait pas quoi choisir ? Cessons immédiatement cette ignominie, c’est juste l’histoire d’un mec bourré qui a voulu mettre la robe de sa nana par-dessus sa tenue, rien de sérieux là-dedans.

 

LP. 

Crédit Photo / Pinterest