Ces TOCS de grande MANIAQUE

Oui bon OK, on a quelques petites habitudes un poil obsessionnelles, certes… Quelques rituels que certains appelleront « tocs » que nous préférerons appeler « mode de vie ».

Bon, OK on peut se l’avouer, on est un peu cinglées, parfois de la propreté, de l’alignement des bougies ou parfois du pli là, pas beau sur notre manche…

Combo des plus belles habitudes de grandes maniaques.

1. Le cheveu tombé

Un cheveu dans le lavabo, sur le carrelage ou sur l’épaule de quelqu’un et nous voilà l’estomac retourné. C’est comme ça, il FAUT l’enlever tout de suite. Il nous arrive même d’enlever celui tombé sur le lavabo du bureau, et qui n’est pas le nôtre…

2. L’alignement des bougies

Bougie blanche, bougie blanche qui sent la figue, bougie avec son bougeoir en étain… C’est pas compliqué quand même ?! Mais il y a toujours quelqu’un pour modifier le bon ordre. Et sans même s’en rendre compte, dès qu’on passe devant, on les remet dans cet ordre-là…

3. La miette fourbe

On est là tranquille à papoter avec quelques amis, on vient de se manger un petit sandwich, nous on a déjà rangé toutes nos miettes en un petit tas bien propre et régulier mais autour… Foultitude de miettes ! On ne tient plus on fait un grand ramassage général avec notre serviette, sous les yeux un peu choqués de nos potes… « Non mais c’est parce que sinon on met les coudes dessus et ça pique… »

4. La plante non arrosée

Oui bon OK on est capable de repasser chez nous avant de filer à notre dîner pour arroser les plantes parce que PUTAIN c’est le jour des plantes et on a oublié !!! On a du mal à chambouler ça… Et si ça les tuait net sinon ?

5. Le col asymétrique

Si Zozo (en fait » n’importe qui ») a un morceau de son col mal mis… Impossible de ne pas le redresser. Sinon on focusse là-dessus et n’écoute absolument pas ce qu’on nous dit.

6. Le trait de crayon qui bave

OK, toutes les deux minutes on se frotte les paupières pour que ce trait de crayon brun ne se forme pas dans le pli de notre paupière. Peut-être que c’est comme ça qu’on s’est chopé une conjonctivite…

7. La tapage de coussins

La première chose qui nous énerve dans notre salon c’est quand quelqu’un c’est complètement avachi sur le canapé. Parce qu’on les voit là, les pauvres coussins, tout écrasés, tout affaissés… Il faut qu’on leur donne des petits coups de poing frénétiques pour qu’ils se reforment bien comme il faut.

8. La trace de café

Pas facile de supporter cette trace de café devant nous là, sur notre table de basse. Même un dimanche, même avec la gueule de bois, même avec un pied dans le plâtre, on se lève pour choper une éponge et nettoyer… C’est juste qu’une fois qu’on l’a vue, on ne peut plus s’en détacher…

 

Un brin secouée ? Oui un peu, mais on assume.

Crédit Photo / Pinterest