Espionner l'EX de son CONJOINT signifie que...

Bouh c’est pas beau, c’est pas bien, mais… bien sûr que vous avez succombé, enfin !

En même temps, cette pétasse (pardon, pouffiasse) n’avait qu’à pas laisser son compte Instagram en accès public, hein…

Mais qu’est-ce que ça veut dire, en vrai ?

1. Que vous êtes accro à cette femme

HA vous avez flippé pas vrai ? Non bon en vrai, c’est sans doute que vous avez quand même une pointe de jalousie, mmm ? Allongez-vous sur le divan, et dites tout ce que vous avez sur le cœur…

2. Que vous avez peur de manquer un truc

Certes, il l’a quittée (ouf !), mais il a aussi été avec… Du coup, elle a quoi de bien ? Parce qu’au premier abord, vous cherchez, vous cherchez, mais ça ne vient pas… ça venait du pieu ou quoi ?! Bon, on se détend : si au final, c’est bien vous qui êtes avec lui, c’est justement parce que vous êtes bien plus attrayante qu’elle !

3. Que vous êtes accro aux réseaux sociaux

Maladie du siècle, le réseau social nous fait tout de même patauger dans un monde surréaliste : vous finissez par croire que cette ex a un teint de porcelaine #nofilter et une bouche si sensuelle : NON c’est un FILTREUH !

4. Que vous avez trop lu Le club des cinq

Bon disons Hercule Poirot, ça fait quand même plus chic. Mais dans la vie, c’est quand même très chiant de se retrouver à guetter tous les faits et gestes d’une personne, surtout quand elle ne fait rien de plus trépidant que d’aller au café du coin, non ? Débarrassez-vous vite fait de cette chapka « camouflante »…

5. Que vous avez besoin d’amouuuuuuuur

Des bisous, des câlins, tous les jouuuuuuurs… Eh bah oui, vous êtes comme ça, une flippée de l’amour, et si Charmant ne l’a pas encore capté, vous finissez par douter, angoisser, vous triturer le cerveau, et… aller voir s’il n’y aurait pas baleine sous gravillon. Pour vivre plus sereinement, n’hésitez pas à vous rappeler régulièrement qu’il vous aime et que vous l’aimez ! (un rappel sur le portable ?)

6. Que vous êtes un peu soupçonneuse

Vous avez cru l’apercevoir dans la rue, juste devant chez vous, en rentrant l’autre jour, et Charmant est parti s’isoler pour répondre à ce coup de fil, tiens, samedi dernier… Il n’en fallait pas beaucoup plus pour mettre tous vos sens en éveil, enfin surtout celui de « je-ne-suis-pas-un-jambonneau », et vous êtes sur le sentier de guerre. Tout doux, on respire. Bon, on garde toujours dans un coin sa saine vigilance qui aide à ne pas se faire mener en bateau, mais on garde une positive attitude avant de voir directement la vie en noir désespoir… 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest