MINCEUR : les BONS TRUCS à faire pour ne pas PRENDRE 35 KILOS en HIVER !

Eh oui, l'hiver arrive à grand pas !

Et si nos cocktails au bord de la piscine et notre crème solaire nous manquent, on est quand même plutôt ravies d'entrer dans la saison des raclettes et du vin chaud !

Oui, sauf que l'été reviendra et qu'on aura l'air bien maligne avec notre fromage à raclette dans chaque fesse !

Plan de bataille pour ne pas se transformer en gros salami…  

1. On (dé)gomme le fromage

Les raclettes, c'est la vie, on l'a compris ! Mais pour notre popotin et nos hanches, c'est devenu une vraie corvée, parce qu'après, il faut stocker ! Heureusement qu'on est stratèges : le tout, ce n'est pas de boycotter toutes les raclettes (grand Dieu, non!) mais simplement de compenser ses excès. Le nombre de calories se calcule sur la journée, voire la semaine, alors le tout c'est d'équilibrer ! Raclette ce soir ? A midi, on se contente d'une soupe ou d'une viande blanche avec des légumes !

Et l'astuce, c'est d'adapter votre raclette pour faire diversion ! Traduction : pensez à rajouter des champignons frais avec vos patates, ça vous fera en manger moins. Et pensez à vous jeter sur le jambon blanc AVANT de passer au saucisson : l'idée, c'est de vous caler en amont avec des aliments plus sains. Et on essaye aussi de ne pas se faire le fromage deux tranches par deux tranches !

 

2. On absorbe le vin chaud

L'hiver, il fait froid et sombre, alors forcément qu'il y a du craquage alimentaire… C'est d'ailleurs presque recommandé pour tenir ! Mais si on a tendance à se lâcher un peu plus en hiver, il faut aussi penser à chouchouter votre organisme, dans tout ça. Parce qu'on a beau prendre notre pied à siffler ce bon vin blanc en mangeant notre fromage, mais notre petit corps, il en prend pour son grade !

On pense donc à se remettre d'aplomb au quotidien : un jus de citron dans de l'eau tiède à jeun permettra déjà de purifier votre estomac et votre foie, tout comme les thés verts, qui élimineront les toxines plus rapidement. Et on n'oublie pas nos herbes aromatiques chéries : basilic, coriandre, cumin, piment… On les saupoudre partout, et sans modération : elles faciliteront notre digestion et empêcheront les ballonnements qui nous font un ventre de barrique ! Mais bien sûr, ces petites astuces ne dispensent PAS de manger avec RAISON !

 

3. On élimine la tartiflette

Bon, dans tout ça, il faut être lucide : si on veut profiter d'une bonne grosse tartiflette de temps en temps, il faut aussi y mettre du sien ! Et comme il n'y a pas de réconfort sans effort, on se bouge. On pense aux escaliers et on éradique définitivement les escalators et ascenseurs. Oui, ON SAIT, on le dit à chaque fois et on ne le fait jamais…

Sauf que LÀ, on s'y met vraiment ! Parce qu'on se dit que c'est notre passeport vers l'Eldorado des marrons glacés et du chocolat chaud-chantilly-cacao-vanille. Forcément, ça motive. DONC, on si on prend les transports on s'arrête une station de bus avant et on marche. Et on arrête de prendre le taxi pour aller acheter son pain au bout de la rue !

 

4. On masse la charcuterie

Parce que la détox, ça se travaille AUSSI de l'extérieur, on se fait un plan de bataille pour ne pas se reposer sur ses tranches de jambon fumé. On arrête donc de faire l'impasse sur les massages drainants : avec une crème à base de caféine ou au thé vert, on se masse énergiquement au moins une fois par jour. Et on ne coupe plus au jet d'eau froide à la fin de chaque douche, qui va raffermir notre belle peau !

Un poil plus fun, on pense à se faire des gommages pour le corps deux fois par semaine : en plus de purifier votre peau, ils vont en activer la circulation et donc drainer avec plus d'efficacité ! Résultat ? Un corps tonique, bien drainé et qui stocke moins – et mieux – les mauvaises graisses de vos excès de fromage !

 

5. On se chouchoute la fondue

Eh oui, dernier point qui paraît presque trop bête, mais qui est pourtant l'un des primordiaux : on se glisse dans un mode de vie exemplaire. Ça veut dire quoi ? Non pas qu'il ne faut plus rien manger ni plus rien faire, mais qu'il faut veiller à respecter un certain rythme ! Le sommeil est ultra important dans le processus de stockage, donc si on ne veut pas se réveiller un matin d'été gonflée par les chocolats de Noël et boursouflée par la charcuterie, on essaye de se faire des nuits réparatrices : on se couche tôt – hors exception – et on prend le temps de bien s'étirer, chaque matin, pour dynamiser son petit corps !

Mais il ne faut surtout pas oublier de se faire plaisir : se priver du vin-tartiflette tout l'hiver, c'est se frustrer. Et se frustrer, c'est se jeter sur la première fondue qui passe. Alors on ne culpabilise pas à chaque truffe avalée et on profite des petits excès qu'on s'autorise !

 

Ok, on se pèle le popotin, mais rien que pour la fondue, l'hiver, c'est la MEILLEURE saison !

 

AP 

Crédit Photo / Pinterest