Le BAISER est le nouveau PORNO #NouvelleTechnique

Quoi, un bête baiser pourrait faire grimper la température encore plus sûrement qu'un porno ?

Mais oui oui oui… vous ne le saviez pas ? Le baiser, ce ne sont pas deux lèvres qui se collent goulûment l’une à l’autre avant de se dévorer tout cru !

Le baiser, c’est une approche FONDAMENTALE avant de passer aux choses sérieuses, la preuve...

1. C’est LE premier geste qui détermine toute la suite de l’histoire

Un premier baiser foiré avec un Charmant qui vous colle sa lippe baveuse sous le nez, c’est l’assurance de ne pas finir la soirée bras et jambes emmêlés.

Alors qu’un premier baiser savamment distillé, langoureux ou passionné, c’est carrément la promesse d’une compatibilité qui nous fait frétiller de plaisir anticipé...

2. Ça commence avec… un contact visuel

Eh oui, avant de scotcher sa bouche sur celle de l’objet de votre attention, on « prévient » sa cible avec des regards appuyés vers sa bouche. Il parle ? On acquiesce, sans lâcher ses lèvres des yeux.

Première approche qui devrait faire son petit effet...

3. Le baiser franco

Même pas peur ! C’est le baiser pressé, celui qui fait qu’on se jette l’un sur l’autre, comme des aimants qui n’attendent que d’être collés l’un à l’autre sans plus se lâcher.

La technique : c’est le baiser un peu foutraque, celui qui n’a pas vraiment de repères, avec les dents qui s’entrechoquent et les mains baladeuses… On embrasse et on explore le terrain, tout à la fois.

4. Le baiser qui titille

Attention, c’est là que les langues entrent en action : on prend le temps, on savoure, on découvre l’autre… On chipote, oui, mais on fait monter le désir mine de rien ! 

La technique : lèvres entrouvertes, on glisse la pointe de sa langue pour aller à la rencontre de celle de zozo, en faisant des petites feintes hésitantes histoire de l’attiser… De quoi le rendre fou ! Et pour pimenter encore un peu le jeu, on mordille...

5. Le baiser goulu

Aussi dit baiser vorace ou glouton, il englobe tout sans rien laisser de côté. Oui, TOUT, on a dit.

Autant que Charmant conserve un souvenir impérissable de nous, alors on y va gaiement, l’appétit bien aiguisé.

La technique : c’est un peu le jeu de la ventouse, je t’attrape et je ne te lâche plus ! Attention, à ne pas tenter après un repas trop chargé, car l’estomac risque de ne pas résister...

6. Le baiser qui flâne

Il musarde, il s’attarde, il n’est pas pressé lui, il a touuuut son temps pour faire monter la pression jusqu’au feu d’artifice...

La règle d’or : on fait durer ! Un petit smack sur les lèvres, ce n’est pas vraiment ce qui va ranimer la libido de zozo... On n'hésite pas à se balader PARTOUT, parce qu'il n'y a pas que la bouche après tout !

Crédit photo / Pinterest