BÉBÉ : le KIT de SURVIE pour COUCHE PLEINE

Aleeeeeeeeeeeeeeerte couche atomique !

Bon, votre mini troll trognon vient de vous rappeler pourquoi, au départ, vous étiez moyen partante pour pondre un marmot.

Mais, comme toute bonne maman qui se respecte, vous avez bien entendu le petit kit qui va vous sauver la vie… 

1. Un pschitt à la lavande

Alors non, ça ne rendra pas votre mini-vous instantanément propre, mais ça aidera à passer ce mauvais moment, juste le temps que l’un d’entre vous (bah oui, il y a un autre adulte capable de changer une couche dans la pièce) se décide à observer que « le petit a la couche pleine non ? ». Dans un nuage de lavande parfumée vous vivrez.

2. Des milliers de cotons

OK, on est des mamans responsables, soucieuses de préserver la planète pour nos nains, mais il y a des limites à tout. Et votre limite s’arrête là où commence la découverte du contenu du lange de Poussinet. Comment diantre une si petite chose peut-elle pondre un truc aussi énorme et immonde, les scientifiques du monde entier sont sans doute encore bloqués sur la question, en attendant, vous, vous ne voulez certainement pas y mettre les mains. Donc, vous ne lambinez pas sur les cotons quadruple épaisseur qui coûtent la peau des fesses, mais vous assurent un minimum de contact avec la « chose ».

3. Un culot à toute épreuve

Celui qui vous permet, en plein magasin, de prétendre ignorer to-ta-le-ment que les fesses de votre bébé embaument autant qu’une fleur qui vient de pourrir lentement pendant des mois dans un terreau bien humide rempli d’asticots. Et de filer en douce voir un truc au rayon « là-bas » en refilant ledit mioche puant à son pôpa chéri.

4. Des alèzes jetables

Sans doute le paquet le plus indispensable après le paquet de couches XXL. Des alèzes à déployer sous les fesses du petiot pour le cérémonial du changement, pour les tables à langer douteuses que vous pourrez rencontrer sur votre route, et aussi pour éviter de ruiner l’édredon si joli de votre pote Vivi, qui vous a gentiment invitée à déjeuner.

5. Une lotion tout terrain

Oui, vous regardez tout produit chimique avec suspicion pour le postérieur si sensible de Princesse Couche-Culotte. Mais ça, c’est quand vous êtes à la maison, avec votre liniment à portée de main. En vadrouille, on jette ses principes aux orties et on se munit d’un produit béton tout usage : visage, siège, lait de toilette, nettoyant mains et hydratant, il fait tout, il a un format mini et vous le chérissez comme la prunelle de vos yeux.

6. Un gel hydroalcoolique

Alors non, il ne s’agit pas de décaper le fessier de minot avec un produit antibactérien qui éradiquerait en même temps son épiderme, mais simplement d’avoir accès à un nettoyant pour vos mains à vous, des fois que… Parce que bon, au milieu de la forêt en balade, les points d’accès à un lavabo et du savon peuvent être rares, on vous dit ça comme ça. Et ça peut être long, de retrouver la civilisation, quand on a les mains pleines de… Bref, vous avez saisi.

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest