RUPTURE : les PIRES phrases des CONNARDS #OnSeSentMoinsSeule

Non content de vous plaquer sans avoir la décence de vous fournir une explication qui tient la route, certains zozos ont le don de sortir des phrases carrément POURRIES.

Heureusement qu’on sait prendre de la distance et qu’on a les copines pour amortir le choc, parce qu’on en a entendu de belles...

1. « De toute façon, tu étais trop exigeante »

Mais oui, là il est en train d’essayer de se dédouaner de façon minable en rejetant l’échec de votre relation sur VOUS ! Bah oui, et lui, il n’a rien à voir là-dedans, non non… Tu la vois, la porte ?

2. « Tu m’infantilises »

La mauvaise foi dans toute sa gloire : le gars qui ne savait rien faire de ses dix doigts à part jouer à la console, et qui vous sort que vous vous prenez pour sa mère. OUF, on l’a échappé belle…

3. « Tu vas pas pleurer quand même ? »

Ah bah oui, après 1 an de relation solide et durable, vous allez lui sourire gentiment et lui lancer un « ciao, à la prochaine » en lui claquant la bise, mais oui !

4. « Ma mère trouve qu’on n’est pas assortis »

Gniiiiiiiiiiiiiiiiiiin, l’excuse absolument dégueulasse de « ma maman m’a dit que », il a OSÉ ! Après coup, on se dit qu’on est quand même contente d’avoir échappé à ça.

5. « Au lit, c’était vraiment pas ça »

Ah tiens, pour une fois, là on est d’accord. Seulement pas tout à fait dans le même sens… Parce que le mauvais coup au lit, c’était lui, sans conteste ! #vat’enavectonpetitkiki

6. « Je t’aime bien, mais en potes »

Alors euh, rappelle-moi déjà pourquoi tu as voulu sortir avec moi ? Ah oui, tu m’as harcelée pendant trois mois en me jurant que j’étais la femme de ta vie, mais tu as changé d’avis ? Bien sûr bien sûr…

7. « En fait, Elodie est dispo »

Là, il parle de son ex, et quand vous le soupçonniez d’être toujours accro, et bah vous aviez RAISON !

8. « Allez, une dernière partie de galipettes avant de se quitter ? »

Ah le joli mufle, il vous plaque mais il tente sa chance quand même, des fois que… Mais ouiiii voyons, mets-toi en caleçon, approche-toi de la porte d’entrée, encore plus près… Et hop, dehors !

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest