Les ASTUCES pour ne pas RESSEMBLER à sa mère

On a beau l'adorer, notre maman chérie, la phrase « oh lala, on dirait ta mère », nous file des sueurs froides instantanées…

Mais pour reculer l'échéance et ne pas devenir son sosie absolu tout de suite, il y a des petites astuces qu'on peut s'empresser d'adopter !

1. Les tapes sur la main

A chaque fois qu'on se surprend à prononcer un « je te l'avais bien dit. » Évite la récidive dans presque 100 % des cas.

2. Le demi-tour salvateur

Dès qu'on sent qu'on se met à pester contre les couteaux qui ne sont pas tous rangés dans le lave-vaisselle dans le même sens, on file de là où on vient pour se calmer.

3. La langue mordue

Pour prévenir l'installation des charmants tics de langage de notre chère mère.

4. Le temps précieux

On n'hésite pas à passer de longs moments avec elle. D'une part, parce que c'est agréable de se retrouver avec sa mamoune chérie, d'autre part parce que ça nous permet de garder à l'esprit tout ce qu'on ne veut pas devenir !

5. La pinte de secours

C'est le petit réconfort qu'on s'octroie après avoir vu notre petite sœur qui trouve qu'on ressemble de plus en plus à notre génitrice…

6. Le silence roi

Pour éviter de laisser échapper quelque chose que notre mère pourrait dire, mieux vaut encore se taire et ne plus rien dire. En plus, le silence nous donne un air mystérieux qui décourage les gens de nous faire une quelconque réflexion désagréable.

7. La (mini) crise

On a déjà fait notre crise d'ado à 15 ans, certes, mais rien ne nous empêche d'en simuler une petite deuxième. Comme ça, on s'assure de rester aussi jeune que possible et de s'éloigner un peu de la case maman !

8. Le vocabulaire

On évite de s'approprier ses expressions du type « je suis pas ta copine, » ou encore « eh, la lumière, là, ton père ne travaille pas chez EDF ! ». C'est un pas de moins vers la ressemblance absolue !

Crédit Photo : Pinterest