Les MAILS interdits au BUREAU !!!

Votre boîte est peut-être au top de la jeunesse et du cool, il n'empêche qu'il y a des règles à respecter si vous ne voulez pas passer pour une gamine capricieuse et très mal élevée !

Alors quand vous envoyez des mails à vos collègues, il y a certaines choses à ne suuuurtout pas dire pour ne pas basculer du côté obscur de la force…

1. L'enthousiasme extrême : « Coucou !!!! »

Déjà, vous pouvez réserver le coucou à votre cousine de 12 ans, ça ira très bien, merci. Et puis bon, les points d'exclamation, ça vous fait un peu passer pour une gamine très excitée à l'idée de sa compétition d'équitation le week-end prochain… Pas sûr que ça passe dans un mail ultra sérieux où vous voulez engueuler la comptable d'avoir oublié la prime dans votre salaire !

2. Le retour en enfance : « Kikoooo »

Tout le monde va vous prendre pour une ado attardée qui refuse de grandir si vous vous obstinez encore à employer ce mot ignoble ! Alors jetez une bonne fois pour toutes votre collection de peluches Diddl et votre sac à dos DDP pour entrer dans le monde ADULTE du travail !

3. La beaufitude : « Merki »

Roh lala, déjà à l'époque où c'était tendance, tout le monde avait du mal à s'y faire… Mais alors maintenant, c'est totalement has been, sauf si vous êtes du genre à mater la trilogie des « Camping » le samedi soir en rigolant comme une baleine avec une immonde bière en canette à la main. Ou, bien sûr, si vous tentez la référence à Elie Semoun que personne n'aura de toute façon.

4. L'insupportable : « LOL xD »

On vous arrête tout de suite : à moins que vous ne vouliez perdre votre job et filer faire une queue (interminable) chez Pôle Emploi, il serait de bon ton de ne PAS employer ce genre de mots ou pire, d’émoticônes, dans vos mails professionnels.

5. L'information douteuse : « Sooo drunk last night »

Certes, vous êtes plutôt copine avec votre collègue Camille, mais bon, étant donné que vous êtes toutes les deux en concurrence pour obtenir une augmentation… Vous croyez vraiment que c'est le genre d'information à lui donner, là, tout de suite ? Autant vomir dans la poubelle du bureau de votre PDG, ça ira beaaaauuuucoup plus vite !

6. L'insulte mal placée : « Non mais quel enculé le boss, sérieux ! »

Sachant que vous n'êtes pas au milieu de vos potes, dans votre QG, à descendre une pinte un vendredi soir, ce n'est paaas le meilleur endroit, ni moment, pour balancer une si belle insulte ! On vous rappelle aussi que si votre boss se la joue méchant dans James Bond et surveille vos mails, vous êtes mal barrée…

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest