Les PHRASES pas SEXY à sortir à votre CRUSH

Vous avez ces petits papillons qui croustillent dans votre estomac quand vous le croisez ? Parfait, ça motive instantanément et donne un peu plus envie de vivre face à la pluie et au quinze degrés paumés de la rentrée.

Mais un conseil : n’hésitez pas à lui sortir quelques phrases pas si sexy qui vous rendront irrésistibles… Parce qu’on ne séduit pas en minaudant et planquant ses défauts, au contraire, votre gros caractère foutraque va faire son petit effet !

1. « Je déteste les chemises à carreaux. Ah pardon oups, oui ce sont des carreaux que tu portes. »

Bon bah oui la bourde est lancée mais franchement, ça libère. Il se sentira un poil gêné mais cela vous donnera un petit côté maîtresse du style tout à fait intimidant et charmant.

2. « Je déteste les pieds, genre vraiment, tu ne les verras jamais. Jamais. »

C’est un peu bizarre, mais au moins, pas de danger qu’il vous fasse du pied, vous propose un massage des pieds ou prononce le mot orteil devant vous. Autant établir de bonnes bases dès le début.

3. « Tu es ami avec ton ex ? »

Vous l’avez déjà vécu, ça vous a ruiné. Autant savoir ce qu’il pense de ça. S’il vous sort un « Oui il faut que je te la présente d’ailleurs, elle dort à la maison en ce moment, elle n’a pas d’appart’ », vous saurez qu’il faut que vous fuyiez TOUT DE SUITE !

4. « Oh purée, tu portes le parfum de mon ex, faut que tu changes ça ! »

Soyez franche aussi et montrez-lui ainsi que vous êtes 100% dispo. Il se dira « OK merde pas de pot, mais en même temps ça va, elle ne fait pas un transfert chelou sur moi… »

5. « Je te préviens le matin j’ai tendance à gueuler mais c’est pas méchant… »

Voilà, c’est pas que vous êtes insupportable, c’est juste que le matin votre corps se met en mode « instinct de survie » et hurle sur tout ce qui tenterait de l’éloigner du saint sauveur café.

6. « Je déteste les phrases de séducteur à la con »

Autant que les choses soient claires : les petits jeux de dragueurs lourdauds, très peu pour vous. Forcez-le à se dévoiler naturellement. Si c’est un type bien, il sera plutôt soulagé de cet aveu.

7. « Je déteste les histoires de macho qui font des concours de kekette. »

Les choses sont posées. Et lui se dira : « Oh yes putain pas besoin de me comparer aux autres ! » Cela lui donnera aussi un « ouf » de soulagement pour vos futures galipettes sous la couette : pas de pression, pas de comparaison.

 

Allez, viens on s’amuse.

Crédit Photo / Pinterest