SOIRÉE : on fait TOUTES CA !

Les soirées, elles ne sont généralement pas si différentes que ça les unes des autres…

Il y a des passages incontournables, que l'on a beau essayer d'éviter, mais auxquels on ne peut en fait pas échapper !

Allez, avouez : on fait toutes ça !

 

 

 

1. Le rire de pélican

Au bout de plusieurs verres, on a enfin le cran d'aller aborder le mec mignon qui nous reluque depuis tout à l'heure. Sauf qu'au bout de plusieurs verres, on n'est plus vraiment la même. Et alors qu'on a l'impression d'être naturelle et spontanée, avec de légers gloussements sexy par-ci par-là, la réalité est vachement moins glamour : un rire à gorge déployée à faire tomber la tête de phacochère empaillée accrochée au mur. Carrément flippant.

 

2. Les déclarations d'amour

Forcément, avec les trois premiers mojitos viennent les premières déclarations d'amour… Et évidemment, toujours un peu plus au fil des verres ! Alors on prend sa meilleure amie à part et on lui dit que « franchement, je dis pas ça parce que je suis bourrée, mais je t'aime trop et tu es la meilleure du monde ». A peu de choses près, on a toutes déjà fait ce genre de déclaration. Et bizarrement, on la refait à chaque cocktail en trop…

 

 

 

 

3. La pote relou

Bon, ça c'est notre sujet tabou à toutes : le jour où la pote bourrée relou à gérer, c'était nous. Parce qu'on arrête de se voiler la face, on y est toutes passées ! On a toutes déjà été le maillon faible à materner : celle qui devient intenable, qui court partout, qui crie, qui chante à tue-tête, qui passe des rires aux larmes en moins de 2 secondes et demie et qui va parler à tout le monde du trou de cigarette qu'elle vient de faire à sa robe… Le genre de pote que nous-même, on n'aimerait pas gérer ! Intenable on vous dit.

 

4. La choré endiablée

Quand vient la sixième coupe de champagne, on se sent toutes pousser des ailes. Et on finit FORCÉMENT par envahir la piste de danse, qu'il y en ait une ou non d'ailleurs. Mais si on a l'impression d'être une Beyoncé en puissance, d'avoir l'allure de J-Lo ou de se déhancher comme Shakira, en réalité, c'est raté… Pourquoi ? Parce qu'on ressemble juste à un bébé girafe désarticulé et en crise d'hypoglycémie. Et il faut qu'on l'intègre une bonne fois pour toutes.

 

 

 

 

5. L'appel à son ex

Une fois en soirée, entourée de ses amis, perchée sur ses talons favoris et imbibée de son cocktail fétiche, on se sent puissante comme jamais. Et c'est pourtant le moment où l'on est le plus vulnérable du monde ! Parce qu'on sait toutes ce qu'on découvrira le lendemain en se réveillant, dans notre historique d'appels : 14 appels à notre ex, dont 6 qui ont duré plus de trois minutes, ce qui veut évidemment dire « messages vocaux ». Et là, c'est clairement la fin de notre dignité, si dignité il nous reste après la soirée de la veille…

 

Et rien à faire, c'est inévitable…

 

AP

Crédit Photo / Pinterest