CLITORISIO, un ami pour la VIE qu'il faut CHOYER comme un prince

Il se cache, bien au chaud, dans les replis de notre Vagino del toro, et on ne le connaît pas si bien que ça…

La faute à tous les tabous et les incompréhensions qui l'entourent, alors qu'il se contente de rester là et de ne servir qu'à nous faire plaisir !

Pourtant, Clitorisio est un peu comme notre meilleur ami : il faut en prendre soin touuut le temps si on veut conserver notre belle entente.

1. L'écoute

Il est un peu comme un petit animal timide qu'on n'a surtout pas envie de brusquer. Alors avant de lui imposer quoi que ce soit, on se tient toujours à son écoute pour être sûre qu'on ne part pas dans la mauvaise direction.

Si le Zozo qu'on vient de lui présenter est un grand fan de pâte à modeler, rien ne nous empêche d'écouter l'appel au secours de Clitorisio et de jeter le rustre dehors !

2. Le copinage

Une relation épanouie avec notre clitoris, c'est comme une amitié, ça demande du temps et de l'apprentissage !

Pour développer notre amitié et vraiment apprendre à se connaître, il faut passer un maximum de temps ensemble. Comme ça, on finira par connaître ses goûts par cœur et on saura exactement comment lui faire le cadeau qu'il mérite !

3. La complicité

Une fois qu'on se connaît bien, avec Clitorisio, on a nos petits private jokes ensemble et nos souvenirs qu'on aime bien évoquer ensemble.

Tiens, d'ailleurs, il se souvient comme nous du Charmant qu'on avait rencontré au club de voile l'été dernier et qui savait si bien comment s'occuper de lui et lui faire plaisir… Il est où son numéro ?!

4. La présentation

Quand on invite un Coco à venir prendre un dernier verre chez nous, on commence par le présenter à notre chat, histoire de n'en traumatiser aucun des deux.

Alors pourquoi on ne ferait pas pareil avec notre clitoris ? Après tout, il va avoir un contact extrêmement intime avec le monsieur, donc on peut prendre le temps de les présenter en douceur pour ne pas les brusquer !

5. Le soin

Pour qu'il soit tout beau et tout brillant, pas besoin de le couvrir de crèmes et d'huiles qui ne vont servir qu'à le perturber… C'est qu'il est sensible et fragile, le petit.

On n'oublie pas d'aller lui rendre une petite visite souvent, de lui faire câlins et caresses qu'il affectionne tout particulièrement, c'est ça qui va le rendre heureux et le faire resplendir !

Crédit Photo : Pinterest