COMMENT faire COMPRENDRE à un MEC que vous VOULEZ COUCHER AVEC lui sans passer pour une GROSSE CRADO ?

Bon, ce zozo vous a tapé dans l’œil, c’est clair, et vous vous verriez bien terminer la soirée avec lui et plus si affinités…

Seulement, comme on est toujours à une époque où quand une femme veut coucher, elle est forcément mal considérée, comment se la jouer tout en subtilité ?

On a élaboré quelques tactiques…

 

1. Eviter de lui parler de la perte de son hamster quand on avait 3 ans

Oui, vous avez encore du mal à vous en remettre, et c’était sûrement très dur, mais commencer à raconter votre vie dans le détail n’est vraiment pas la bonne tactique pour l’attirer dans vos filets. On opte pour une conversation légère et rigolote, sans trop abuser des mojitos pour pouvoir encore à peu près se contrôler, et on n’hésite pas à déployer tous ses charmes en lançant des regards appuyés et sans équivoque. Autant dire aussi que toute allusion à un engagement quelconque, même si c’est pour parler du mariage prochain d’une vague cousine, est à proscrire !

 

2. L’arme fatale : le contact tactile

Si le zozo n’a toujours pas compris où vous vouliez en venir, c’est que soit il est obtus soit rétif à vos tentatives d’approche (attention, dans ce cas, on adopte un repli stratégique pour ne pas se prendre un vent). C’est le moment de passer à l’attaque tactile en dégainant effleurements de l’épaule et main dans les cheveux, voire, si on est d’humeur piquante, appel du pied sous la table (attention, pas comme entrée en matière non plus, hein). Si le zozo se met à bafouiller, c’est que vous avez fait votre petit effet…

 

3. Y aller franco !

D’après une étude, la plupart des mecs sont carrément morts de trouille à l’idée d’aborder une femme qui leur plaît… Du coup, faire le premier pas lui tirera une sacrée épine du pied, et il vous en sera tellement reconnaissant que vous aurez un avantage de taille ! Pour l’hypnotiser définitivement, on adopte une attitude entièrement tournée vers lui, avec regard qui pétille, rire léger à ses blagues, et secouage de cheveux parfumés sous son nez.

 

4. Lui glisser l’air de rien qu’on a aperçu un Pokemon dans notre culotte

Homme qui rit à moitié dans son lit ? C’est pas finaud-finaud, on le reconnaît, mais au moins ça a le mérite de détendre l’atmosphère et de faire passer le message clairement… A vous de voir si vous optez pour un Pikachu (grand classique), un Rondoudou (c’est mignon et tout rose), ou bien carrément sortir un nom de Pokemon hyper rare comme Métamorph (surtout si vous êtes en présence d’un vrai fana). En revanche, on évite absolument de balancer un « tu sais quoi ? j’ai vu un Grotadmorv se balader au fond de ma culotte ! ». Pour le glamour et le sex-appeal, on repassera !

Crédit photo / Pinterest