Finalement, MON BOURRELET me MANQUE #HealthyDirty

Déjà deux mois qu'on est au régime détox avec des litres d'eau et des squats à gogo…

Sauf que voilà, bilan des courses, on a le ventre peu être un poil plus plat mais, on se fait chier !

Petit bourrelet, reviens-nouuuus ! 

1. L'identité perdue

On ne se reconnaît plus, on a perdu notre petite âme de brioche gaie en aplatissant ce bourrelet qui nous empêchait de nous sentir vraiment bien quand on enfilait un t-shirt moulant. Mais depuis, il nous manque quelque chose, on a presque l'impression de s'être fait couper un bras… Ce petit bourrelet était quand même bien confortable pour tenir notre bol de Chocapic quand on prenait le petit-déj' sur le canapé le dimanche matin.

2. Le timing pourri

On se demande bien pourquoi on s'est fait suer à tant préparer l'été alors que c'est déjà fini. Depuis le début du mois de juin, on est à fond sur les légumes vapeur et le poisson aux herbes, alors oui, on a le ventre plus plat qu'une sole mais on n'est même pas partie en vacances. Et vu qu'il a plus deux jours sur trois, le petit short dans lequel on ne rentrait plus l'été dernier, on ne l'a même pas sorti !

3. L'inconfort

Depuis que le bourrelet a quitté notre vie, on ne sait plus comment se mettre dans le canapé ou au lit pour se sentir confo… Avant, il était là pour faire un douillet petit airbag qui nous calait bien si on se couchait sur le côté, maintenant on bascule en avant sans pouvoir rien y faire. En plus, le chat refuse de venir s'allonger sur nous, sous prétexte qu'il préférait quand ça faisait une mini-colline à escalader !

4. Le deuil

Un peu comme quand on a perdu notre grand-mère, on est passée par tous les stades après la perte du petit bourrelet : le déni, la tristesse, la colère, mais l'acceptation n'arrive jamais. On soupire beaucoup en se passant la main sur le ventre et, dans le métro, les gens pensent parfois qu'on est enceinte mais qu'on la « la ligne. » Ce qui nous donne encore plus envie de les jeter par la fenêtre.

5. Le danger

Ce bourrelet, on voulait absolument le faire disparaître pour être aussi mince et fine qu'une belle asperge pendant l'été. Seulement voilà, on n'avait pas pensé à tout… Et la première fois qu'on est allée se baigner sans avoir pied, on a failli couler ! Sans notre petite bouée de secours, on s'est retrouvée à devoir patauger avec les mioches pour éviter de finir au poste de secours… Parce qu'en plus, les maîtres-nageurs n'étaient pas beaux.

6. Le remède

Mais bon, maintenant que l'été tire sa révérence, on peut – avec soulagement – ranger le bikini et ressortir le ventre ! Finies les salades sans goût et les jus de brocolis dès le petit-déj ! On ressort le bol, les Chocapic, les apéros arrosés à la bière et on voit – avec bonheur – revenir tout doucement notre confortable mini-bourrelet pour nous accompagner cet automne !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest