7 PHRASES que vous allez ENTENDRE si vous êtes JEUNE MAMAN

Le mini-humain est né il y a peu et c’est à peu près pareil que balader un chat dans le métro : tout le monde pense qu’il peut y aller de sa petite papouille et de sa petite réflexion.

Vous avez l’impression que c’est un projet de fin d’année à la fac et que chacun se doit de sortir son commentaire, son conseil, ses « j’aurais pas fait ça comme ça… »

Attention, préparez à entendre tout ça…

1. « Ouhla dis donc, il a chaud là ? »

Marche aussi avec « Il a froid non ? » Ou n’importe quoi d’inquiétant qu’on nous sort juste pour tenter de nous signifier qu’on ne maîtrise pas encore bien la chose « bébé ».

Oui bon il a un peu chaud, bah en même temps il fait trente-cinq dehors, il a chaud, quoi, comme toi et moi…

2. « Tu ne l’allaites plus ?! »

Déjà que c’était pas forcément notre truc, voilà que maintenant, il faudrait qu’on l’allaite jusqu’à ses 1 an ! Non bah déso, c’est déjà bien de l’avoir fait trois mois, alors merde maintenant laissez mes nichons tranquilles, je fais ce que je veux !

3. « Tu sais les vaccins, ‘faut vraiment pas… Une fois, la fille d’une amie d’amie a eu sa petite nièce qui a eu une grave… »

Il y a toujours un pote bio-ultra qui soigne les 40 de fièvre de son môme avec de la sauge et des massages d’ortie qui veut nous faire revoir tous les conseils de notre pédiatre.

Ch’ais pas, quand je vois ce vilain herpès sur la figure de ton gosse, j’ai plutôt envie d’écouter quand même ma pédiatre.

4. « Ah bah de toute façon ça, c’est pas un truc de papa hein ! »

La bonne réflexion de mère frustrée (ou trop possessive avec son môme) qui a eu un mec ultra démissionnaire. Du coup elle veut insister sur le fait que n’importe quel truc un peu technique ou sortant de la case « jeu » n’est pas du ressort de notre mec.

Si si ça va il se débrouille bien, même mieux que nous sur plein de trucs !

[SAUT_PAGE] 

5. « Attention tu devrais le couvrir plus »

Parce que là il va attraper les oreillons hein, tu sais c’est très fragile un enfant, un bébé encore plus, ils ont beaucoup plus froid que nous… 

Il va très bien. Chut. Stop. Il va très bien. Basta.

6. « Tu as pensé à l’école Montessori ? »

Le mioche a à peine deux mois qu’on nous sort déjà trente-mille trucs sur sa future éducation, ce qu’il faut absolument éviter, ce qui est conseillé, et surtout quel type de méthode il faut adopter pour la lecture et quel enseignement est le plus recommandé, surtout s’il est distrait…

Hey oh, mon utérus est encore traumatisé de ce qu’il a vu passer alors d’abord on pense à lui et au mini-humain, ensuite on verra. Hein, tranquiiiiille.

7. « Ah nous avec le nôtre on… »

Phrase préférée et absolument immanquable : le retour au soi-parent.

Chaque personne qui a eu un mioche ne peut s’empêcher de tout ramener à ses gosses. C’est une maladie qui doit se choper dès la naissance du premier puis se poursuivre à vie.

A la maternité on vous racontera LEUR accouchement, ensuite on vous dira comment était leur petit bébé, puis à quel âge il a été propre, a parlé etc… Les potes qui n’ont pas eu d’enfants vous feront beaucoup plus de bien !

 

 

Crédit Photo / Pinterest