Ce que les BEBES pensent VRAIMENT #LeMal

On les voit là, avec leur petite tête mignonne et leurs joues molles ; on est charmé par cette petite bulle de bave et ces mini pieds qui bougent dans tous les sens mais sait-on vraiment ce qu’ils pensent…

Le bébé est un petit traître, c’est sûr, on le croit mignon comme un chaton mais c’est le diable incarné !

Regardez…

1. La régurgitation amusante

Le bébé, un peu tête en l’air, se met à oublier de déglutir, comme ça, par étourderie.

Du coup, il se reprend, est surpris et recrache tout genre « Merde qu’est-ce que j’ai dans la bouche ?! C’est peut-être poison ? Bluuuuuurp. Ah voilà, c’est mieux, on ne sait jamais… »

2. Le « tu verras dans 10 ans »

Lorsqu’un parent extenué lance un « Bon, ce sera mieux dans quelques mois, il fera ses nuits… Là c’est les dents, c’est pas facile… » Le mini-monstre se dit : Tu verras dans dix ans… Quand je voudrais pas aller à l’école, que je me prendrais pour un ado alors que je serai en CM2 et que tu devras me faire réviser mes contrôles de math… Tu chériras la période où tu ne dormais pas. »

3. La possession de la nuit

Ce petit enfoiré est un vrai fêtard. La night, c’est son espace. Il se dit : « Tiens, moi je vais me faire une p’tite sieste tranquillou à 19h comme ça à trois heures du mat’ je vais péter la forme. »

C’est son truc, ça l’éclate…

4. L’indécision de la chieuse

Il est pire que la pire des chieuses au restaurant qui resterait plantée devant la carte sans savoir quoi choisir.

« Je veux être allongé… Ah non, je pleure, je ne veux pas en fait. J’ai faim. Oh bah non finalement ça ne me dit rien de manger, je vais tout recracher. Oh dis donc je me mettrais bien assis… Ah non dégage lâche-moi j’ai pas envie d’être assis sur tes genoux ! »

5. La tentative de bruit

Parfois il ne sait pas trop quoi faire, il a déjà regardé quarante-cinq minutes le plafond, a bougé les mains trente-deux fois et mangé son pied huit fois.

Alors il essaie des nouveaux bruits. Ça le fait marrer surtout que tout le monde arrive en courant. Et il adore car ça marche à n’importe quelle heure, les humains arrivent avec un air paniqué en disant : « J’ai cru qu’il s’étouffait ! » Imparable.

6. La fragilité feinte

Il s’amuse à faire des trucs un peu chelou : faire tomber sa tête et ne pas maîtriser ses bras pour avoir l’air d’un minuscule chat hyper fragile qui a besoin qu’on le porte tout le temps…

En vrai ça va, ses bras et ses jambes sont bien fixés et il n’est pas près de se casser en deux. Mais ça le fait marrer de jouer au ver de terre mou.

7. La couche offrande

Et son petit truc préféré c’est de se dire : « Tiens quand même, c’est bien paisible ce repas, je vais peut-être leur faire un petit cadeau d’animation… Une couche sale. »

« Ah bah voilà, elle lève le nez de son assiette car l’odeur embauche la pièce. »

On dit merci qui ?!

Crédit Photo / Pinterest