7 CHOSES qui prouvent que vous êtes SOOO PARIGOTE !

Vous êtes montée à la capitale depuis tellement longtemps (au moins trois mois), que vous ne savez plus à quoi ressemble une ville sans métro !

Pour vous, courir dans un escalator, c'est naturel, et flâner pour admirer le paysage, contre-nature.

Vous croyez être encore préservée de la parigote attitude ? On a la preuve que non !

 

1. Le métro-roi

Vous ne savez plus mesurer une distance en kilomètres ou en mètres, la seule unité qui a vraiment de la valeur à vos yeux est la fameuse station de métro. Et que personne ne compte sur vous pour venir si c'est à 7 stations avec 3 changements...

2. Paris VS province

Depuis que vous vivez à Paris, vous dites "en province" pour parler de tout ce qui n'est pas rive gauche ou rive droite. Du coup, quand vous parlez de chez vos parents, on croirait que c'est un pays lointain que vous visitez de temps à autre.

3. La banlieue haïe

Quand on vous parle d'une soirée géniale et qu'on vous met l'eau à la bouche avec la promesse d'une immense baraque avec piscine, vous sentez le piège se refermer autour de vous... Pourtant, c'est impensable, vous ne mettrez pas un pied en BANLIEUE dans un endroit qui n'est accessible qu'en RER !

4. L'amour du serveur

Il jette sur la table votre café à 5€ (en plein quartier touristique, ça ne vous choque même plus) et vous lui faites un immense sourire... Hypocrite. Suivi d'une réflexion vacharde sur sa coiffure atroce dès qu'il a le dos tourné.

5. La trousse de survie

Dans votre sac se trouve un mini-sac qui pèse le poids d'un bébé chien qui adooore sa gamelle de croquettes ! A l'intérieur se trouve le nécessaire complet qui vous permet de ne jamais être prise de court, quoi qu'il se passe : maquillage, lingettes, pansements, aspi-venin, fiole anti-poison, etc.

6. La main verte

Le printemps est là, la température dépasse enfin les 20°C et vous avez donc ce réflexe d'humain en mal de verdure : chercher un morceau de pelouse sur lequel vous entasser avec toute votre bande pour pouvoir faire un apéro dehors !

7. Les proches ploucs

Ils viennent vous rendre visite tous les ans, au mois de décembre, et n'ont qu'une seule envie : se balader sur les Champs-Elysées ! Du coup, vous feignez une grosse grippe tous les dimanches, histoire d'échapper à cette torture.

 

Petit bonus : vous développez l'intégralité de votre vie sociale en terme de cafés que vous promettez à droite à gauche à tous ceux qui veulent vous voir mais ne prenez jamais, faute de temps !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest