Vous TRAVAILLEZ cet ÉTÉ ? Vous êtes un GÉNIE, la preuve !

Le bureau, les rues, les métros se vident de tous nos amis et collègues qui nous ont nargué et re-nargué avec le départ en vacances, leur photo Instagram « Préparation de ma valise #holidayssoon #océanmevoilà #summerbreak #byebyebureau » et leur message Facebook : « Trop contente de partir en vacances après cette année intense. Il y a eu des moments forts, des disputes, des galères et des colères mais je remercie tous mes VRAIS amis d’avoir été là. A présent, c’est repos, plage et petit bikini 😊 lol ! MDR ! »

Oui c’est à ce moment qu’on a jeté notre Iphone en promettant qu’internet et nous, c’était fini. Et puis on a reçu une notification WhatsApp…

Mais ne déprimons pas. Ces enfoirés qui partent tous en vacances ont tort et nous avons raison. La preuve.

1. On va pouvoir devenir la boss

Pendant que toute cette bande de glandus partagera sa photo de glace à l’italienne au bord du lac d’Annecy et tweetera ses problèmes de boutons attrapés à cause des puces de canards, nous, on aura les pieds sur le bureau du boss et on murira des plans pour toute la boîte.

Résultat, en septembre on aura une longueur d’avance sur tout le monde et une promotion !

2. On profitera de la ville

Enfin un peu de calme ! Place assise dans le métro, terrasse rien que pour nous, ballade dans les parcs au calme… La vraie détente ? C’est nous qui l’aurons !

Alors qu’eux se taperont bouchons, pénurie de tongs et de crème solaire, nous on sera là, tranquille, en train de siroter notre menthe à l’eau en regardant les non-bouchons de la ville.

Résultat ? Ils reviendront rincés et stressés de leurs vacances alors que nous, on sera tout peace et on verra arriver la rentrée en douceur.

3. On aura atteint toutes nos bonnes résolutions

On l’entend encore… Monique, en train de s’engloutir à longueur de journée des barres protéinés en nous disant : « Bonne résolution : régime ! Bah hein dis… Bientôt le maillot ! »

Sauf qu’arrivée en vacances, elle va se faire griller ses trente-deux chipo par soir et arroser le tout de rosé. Résultat ? Objectif bikini over.

Alors que nous – comme on a que ça à foutre, certes – on pourra se mettre au yoga le matin (de toute façon comme il n’y a plus personne au bureau, on  arriva à n’importe quelle heure), déjeuner tranquillement d’une bonne salade fraiche et ne plus engloutir son vieux sandwich triangle devant son ordi, faire des pauses tisanes détox et rentrer à pied chez nous pour faire un peu de sport.

Alors qu’eux reviendront rougeauds et bedonnants, vous, serez toute fraîche et en forme.

4. Nous n’aurons pas de trace de maillot

Franchement, bronzer c’est sympa, mais regardez-les en septembre comparer leur trace de bretelle de soutif sur l’épaule… C’est franchement pathétique. On dirait des zèbres bourrés. Parce qu’il n’y a pas que l’effet « pain d’épice » dans le bronzage, il y a aussi m’effet « peau desséchée », « nez rougi » et « pelures de peau ».

Donc franchement, on est bien mieux avec nos sachets de thé noir qu’on se passe sur la figure et notre huile de carotte qui donne bonne mine…

5. On leur mettra une contre-attaque de maître

Mouhahahahahahahaha, que l’on fera en septembre… Parce que QUI QUI QUI a une la bonne idée de prendre ses vacances APRES les aoutiens… C’est bibi ! Alors que tout le monde râlera de sa reprise, que le métro sera aussi grincheux que le bitume pluvieux, nous, on partira gaiement en vacances, sans bouchons, sans mioches et… Sans beau temps ?

 

Rien à foutre, le bronzage c’est has been…

LP.

 

Crédit Photo / Pinterest