Ces COMPORTEMENTS insupportables qu’on ADORE avoir en TERRASSE

Notre passion en été ? La terrasse, le rosé et surtout les deux en même temps. D’ailleurs l’été en ville a peut-être pour seul intérêt le fait de se poser en terrasse. Non parce que sinon, on est beaucoup plus chic en veste et en boots.

Mais avouons que notre petite voix de chieuse nous pousse à faire des choses insupportables dès que l’été, et la terrasse, arrivent…

1. La drague du serveur

Pour tenter le verre gratis de fin de soirée et parce que subitement, l’été, le soleil, les lunettes de soleil et nos jambes nues nous donnent l’impression d’être Monica Bellucci.

2. Le balancé de cheveux

Coup de vent ? Et hop que je te fais un mouvement de cheveux sensuel façon : « Je suis au bord de l’eau à la plage et je m’appelle Brigitte Bardot… » Sauf qu’à part fouetter le mec de derrière, ni les mouettes, ni la plage, ni le maillot de bain ne sont là…

3. Les grands éclats de rire

Aidée par le rosé et ce petit haut dos nu qu’on ne met que quand le thermomètre indique plus de 25 (c’est-à-dire, très rarement), on se met à prendre des poses de diva et à rire très fort pour que le mec du bout de la terrasse nous aperçoive. En vrai, il entend juste un lointain piaillement et ne remarque rien du tout.

4. La clope nonchalante

Oh tiens, la terrasse et l’ambiance « Parisienne chic » nous donnent envie de fumer une clope (même si on a arrêté depuis deux ans.) Alors on fume, coude posé sur la table et main lascive en ne s’apercevant pas que notre fumé va tout droit dans un berceau et que le type d’à côté a déclenché une quinte de toux frénétique.

5. L’hésitation interminable

Devant la carte, on reste perplexe, on navigue entre champagne, cocktail chic et petite salade… Alors qu’en vrai, on sait très bien qu’on va finir par prendre la pinte de Kro en Happy Hour…

6. Les jambes immenses

On n’a pourtant pas les jambes d’Adriana Karembeu mais subitement, lorsqu’on est en terrasse, on pense rivaliser avec elle.

Alors on s’étale, on pose ses jambes loin devant, on les appuie sur une chaise ou on remonte un genou à notre menton. Franchement, à part empêcher au gens d’avoir de la place et ressembler à une enfant qui met ses pieds sur le canapé, on n’a pas tant la classe que ça…

 

Mais bon, c’est l’été, il fait chaud, on est pas habituée et on ne sait plus trop comment se comporter.

Crédit Photo / Pinterest/mynameisodd